Devoir du lundi : on s'était dit "rendez-vous dans 10 ans".

Publié le par Julie

Que diable fait elle là ?
Qu’est-il arrivé ?
Qu’attend-elle ?
Attend-elle seulement quelque chose ?
J’espère savoir ce que vous en avez pensé lundi.
J’espère évidemment avoir quelque chose à vous en dire…

- je suis la première, on dirait. On s'était dit "rendez-vous dans 10 ans, chacun avec une bouteille de champagne et 2 verres". Qu'est-ce qu'ils fichent tous, ça fait 4 heures que j'attends !

On s'était dit "rendez-vous dans 10 ans
Même jour, même heure, même pommes
On verra quand on aura 40 ans
Sur les marches de la place des grands hommes"

Le jour est venu et moi aussi
Mais j' voulais pas être la première.
Si on avait plus rien à se dire et si et si..
 
Pourtant, si on pouvait encore se dire "je t'aime".


Je fais des détours dans le quartier.
C'est fou c'qu'un crépuscule de printemps
Rappelle le même crépuscule d'y a 10 ans
Trottoirs usés par les regards baissés.
Qu'est-ce que j'ai fais de ces années ?

J'ai pas flotté tranquille sur l'eau,

Je n'ai pas nagé le vent dans le dos.
Dernière ligne droite, la rue Souflot,
Combien seront là 4, 3, 2, 1... 0 ?

On s'était dit rendez-vous dans 10 ans
Même jour, même heure, même pommes
On verra quand on aura 40 ans
Sur les marches de la place des grands hommes

J'avais eu si souvent envie d'elle.
La belle Séverine me regardera-t-elle ?
Eric voulait explorer le subconscient.
Remonte-t-il à la surface de temps en temps ?
J'ai un peu peur de traverser l' miroir.
Si j'y allais pas... J' me serais trompé d'un soir.
Devant une vitrine d'antiquités


J'imagine les retrouvailles de l'amitié.
"T'as pas changé, qu'est-ce que tu deviens ?
 

Tu t'es mariée, t'as 3 gamins ?


T'as réussi, tu fais médecin ?

 

Et toi Pascale, tu t' marres toujours pour rien ?"
On s'était dit rendez-vous dans 10 ans
Même jour, même heure, même pommes
On verra quand on aura 40 ans
Sur les marches de la place des grands hommes

J'ai connu des marées hautes et des marées basses,
Comme vous, comme vous, comme vous.
J'ai rencontré des tempêtes et des bourrasques

Comme vous, comme vous, comme vous.
Chaque amour mort à une nouvelle a fait place,
J'ai connu des marées hautes et des marées basses,
Comme vous, comme vous, comme vous.
J'ai rencontré des tempêtes et des bourrasques,
Comme vous, comme vous, comme vous.
Chaque amour mort à une nouvelle a fait place,
 
Et vous, et vous...et vous ?
Et toi Marco qui ambitionnait simplement d'être heureux dans la vie,
As-tu réussi ton pari ?
Et toi Ludo, et toi Laurence, et toi Marion,
Et toi Gégé...et toi Bruno, et toi Evelyne ?

Et bah c'est formidable les copains !
On s'est tout dit, on s'serre la main !
On peut pas mettre 10 ans sur table
Comme on étale ses lettres au Scrabble.
Dans la vitrine je vois le reflet


D'une lycéenne derrière moi.
Elle part à gauche, je la suivrai.


Si c'est à droite... Attendez-moi !
Attendez-moi ! Attendez-moi ! Attendez-moi !

 
On s'était dit "rendez-vous dans 10 ans
Même jour, même heure, même pommes
On verra quand on aura 40 ans

Si on est devenus des grands hommes, des grands hommes.

 Ce qu'oubliait Séverine - oui, on l'appellera comme ça - c'est qu'on était en semi confinement suite à une pandémie, avec Interdiction de sortir après 18h. Les autres avaient dû respecter la loi.
 
On s'est donné rendez-vous dans 40 ans. A quoi ressemblerons-nous ? Serons-nous tous transformés en bouts de bois !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Solexine 04/03/2021 19:23

Hello Juju,

J'ai une idée d'illustration pour cette jeune femme dans l'escalier... mais comme d'hab c'est un scénario catastrophe auquel personne n'avait pensé, et surtout pas l'illustrateur !

C'est une jeune femme qui rentrait chez elle un peu plus tôt, pour faire une surprise à son fiancé avec lequel elle souhaitait dîner plus tard dans la soirée. Hélas elle l'a trouvé au lit avec une belle inconnue, une bouteille de champagne à peinte entamée se trouvant encore dans un seau à champagne, sur la table du salon...
Au lieu de faire profil bas, son chéri s'est mis à lui faire des reproches et l'a poussée vers la porte de sortie. Au passage, allez savoir pourquoi, il lui a collé la bouteille de champagne dans les mains, puis il l'a mise dehors sur le palier et a refermé la porte.
Dépitée et alors qu'elle entend des rires étouffés dans le couloir, elle se dit que le ciel lui est tombé sur la tête et s'assoit dans les escaliers pour réfléchir et se persuader qu'elle n'a pas rêvé...

Et clac c'est pile le moment de la scène... Cruel, non ? mais ça cadre avec l'image...

Bizz et bonne fin de journée.
Gilles

Fabie 03/03/2021 17:11

Tu t'es bien amusée à illustrer cette chanson !
Dans 40 ans, même dans 30 ans, on regardera tout ça "d'en haut" !
Bises drômoises

tiniak 03/03/2021 08:15

On peut dire que tu auras exploré à fond l'expression "avoir l'esprit d'escalier".

Colette 02/03/2021 20:21

Dans 40 ans on parlera plus de nous !!! Top tes illustrations !

heure-bleue 02/03/2021 19:39

J'espère juste voir la fin de la pandémie et revoir tout le monde et surtout retrouver les cafés.

le-gout-des-autres 02/03/2021 17:54

J'ai une vague idée de à quoi nous ressemblerons dans 40 ans...
Au moins on aura arrêté de vieillir...
C'est déjà ça.
Il est dur ton devoir mais il est bien.
Merci Juliette

Golondrina63Auv 02/03/2021 16:36

Vraiment tu m'as fait pouffer de rire à hauteur du toubib et pourtant dans le fond ...
-------Tu es unique en ton genre
Il ne faut pas changer :)
Bon après midi

biker06 02/03/2021 15:37

Elle se dit tout simplement..... il a une Harley Davidson maintenant et je l'ai laissé filé autrefois ! Que je suis gourde !
Bonne soirée
Pat