Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui a vu le beau lézard vert ou comment transvaser un colis sur autoroute ?

Je n'aime pas les lézards verts, mon mari non plus. Il a moins peur des vipères que des lézards verts. D'ailleurs, une vipère lui a glissé entre les pattes dans l'eau et ça ne l'a pas impressionné. Par contre, des histoires de lézards verts, il en a à revendre. Il raconte souvent la même, d'un lézard qui aurait sauté au cou de son père et impossible de le décrocher. Gaby a demandé "on a coupé la tête à ton père ?".

Ce soir ou demain, le père de Gaby va venir.. Gaby sachant cela, commence à être énervé, est plus difficilement contrôlable "mon père a dit ceci, mon père a dit cela, je vais le dire à mon père"......J'espère que ça ne va pas recommencer comme à Pâques 2019. Je vous avouerai que la rencontre père-fils m'angoisse un peu, j'ai peu dormi la nuit dernière, de plus, il faisait chaud - un maigre orage a rafraichi l'atmosphère hier pendant une heure, vers 16h, pile au moment où la tante de Gaby était venue le chercher pour aller faire trempette dans une piscine... et puis, la température est remontée de plus belle -  J'ai l'impression que ni père, ni fils, n'ont retenu la leçon de l'année dernière. Parfois, il vaut mieux fermer "sa goule", laisser "pisser le mérinos". Ca, au moins, c'est faire preuve d'intelligence. A croire que les deux la perde dès qu'ils sont face à face. Ils auraient fait tous les deux de bien piètres hommes politiques.

Mon fils voudrait que nous allions passer ensemble 2 jours dans le Morvan, peut-être au lac des Settons. C'est catégorique, mon mari a dit NON "tu y vas toute seule, si tu veux, moi, je reste à la maison". Bien sûr, nous prendrons nos deux voitures, pas envie de rentrer à pied à Vichy.

Mais, au fait, j'avais dit que je vous raconterais le transvasement de voiture. Vous avez le temps de me lire ? Moi, oui, j'ai encore 10mn, le mari préparant à manger.

Allez, je vous raconte, après, dans la semaine, pas sûre que je puisse revenir si nous allons dans la Nièvre ou si nous allons nous promener en espérant que la température revienne à des niveaux normaux ou si !!!

Donc, dimanche dernier, nous nous étions donnés rendez-vous avec les parents de Gaby à Bort les Orgues.

Nous avions décidé de prendre les petits chemins de traverse, vu que nous avions le temps.

En cours de route, j'ai eu un coup de fil. C'était ma belle-fille qui nous disait qu'ils n'étaient pas partis, mon fils étant malade. Ils attendaient un coup de fil d'un médecin de garde, coup de fil qui se faisait attendre. Mon fils avait passé une mauvaise nuit. Ca faisait 3 jours qu'il était détraqué.. Au début, il ne s'inquiétait pas, et puis des symptômes alarmants l'avaient décidé à consulter...un dimanche d'août, merci - ma belle-fille a dû emmener son mari dans un village voisin où il y avait le médecin de garde - Déshydratation peut-être qu'a dit le médecin -

Et puis, nous avons été coupés. Par la suite, impossible de se téléphoner.

Nous avons échangé par SMS..

Nous avons décidé de continuer notre route vers Bort les Orgues et d'attendre des nouvelles.

Vers 13h, un SMS "nous partons, Seb aussi"

Ensuite, plus rien.

J'ai envoyé plusieurs SMS :

- on se retrouve où ?

 Pas de nouvelles.

A 14h, un SMS

- nous nous arrêtons sur l'aire de la Corrèze pour manger

Je renvoie un SMS

- on se retrouve où, au château de Val ou sur l'aire de la Corrèze ?

Une réponse :

- on s'arrête manger à l'aire de la Corrèze 

- oui, mais, on se retrouve où ?

Comme il commençait à pleuvasser, j'ai pris une décision .

J'ai renvoyé un SMS :

- attendez nous à l'aire de la Corrèze, il commence à pleuvoir.

- OK

1/4 d'heure plus tard, nous approchions de l'aire de la Corrèze quand j'ai reçu un SMS  -  surtout n'entrez pas sur l'autoroute, c'est blindé de monde, impossible de trouver une place.

- on fait quoi que j'ai dit à mon mari ?

- dépêche toi de te décider, vous commencez à m'énerver.

- et voilà que ça va être de ma faute, t'as intérêt à te calmer, va pas t'en prendre à ton fils.

5km, autoroute.

Vite, vite, j'ai pris ma carte routière. Vive les cartes routières quand les téléphones ne passent pas.

- allez, on va à St Angel, de toute façon, je ne sais pas où ils vont sortir.

Nous nous sommes donc arrêtés sur un parking du petit village de St Angel, où nous avons parlé avec des habitants du cru, sympaths. Ils nous ont bien renseignés et nous ont dit que l'aire de la Corrèze se trouvait à quelques km. 

J'ai renvoyé un SMS

- nous sommes à St Angel, on vous attend

J'ai reçu un dernier SMS

- surtout ne bougez plus de St Angel, on arrive, on sort de l'autoroute

Enfin !

Ils sont arrivés 5mn plus tard. On s'est dit bonjour à distance, ils ont mangé, nous, c'était fait depuis longtemps. Il y a une jolie place agréablement fleurie pour pique-niquer à St Angel.

Gaby, au début, voulait que ses parents l'accompagnent jusqu'à Vichy. Son père l'a pris à part pendant 1/4 d'heure. Ils ont discuté. Ils sont revenus, Gaby, tout sourire - me demande ce que son père lui a dit - Il est monté dans la voiture sans rechigner, a dit bonsoir à ses parents, a bavassé tout le long du trajet, content. Nous avons compté les éoliennes...Quelle idée de mettre des éoliennes en plein Sancy !

 L'orage était passé. Toute la semaine s'est bien passée, jusqu'à ce qu'il apprenne que son père arrivait. Depuis, il piaffe d'impatience.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ulysse 14/08/2020 17:37

Julie à quand la rédaction d'un roman? tu ne manques pas de matière ! Quant aux disputes familiales tu as raison il vaut mieux laisser pisser le mérinos ! Bon week end

Julie 15/08/2020 11:05

Tu ne trouves pas Ulysse que mes articles sont déjà bien longs ? Bon, je raconte des faits banals (heu, banaux !!). Mais, ne sont-ce pas ces petits faits de la vie qui en font le piment. Quoique, en ce moment, ce sont surtout des mauvaises nouvelles qui s'enchainent telle la grêle..J'en ai une overdose..Faut dire que nous qui vieillissons, ce sera notre lot quotidien les mauvaises nouvelles..Dommage que les baptèmes, communions, mariages se font de plus en plus rares pour faire la fête...Maintenant, on fête les dizaines des uns et des autres. Tu parles d'une bonne nouvelle de fêter nos dizaines, une fois à la retraite..Bonne journée. Aujourd'hui, temps magnifique, à point, ni trop chaud, ni trop froid.

Praline 12/08/2020 19:10

Ah la vie de famille, c'est folklo parfois ! J'espère cependant que tout se passera dans le calme et l'entente ;-)
Ayé suis rentrée de mon périple vosgien, ravie, bronzée, claquée... et la semaine prochaine j'ai 4 petits-enfants, c'est quand la rentrée ? je plaisante, je suis heureuse !
Bisous caniculaires, pas une goutte d'eau, ça a failli mais c'est parti ailleurs !

Julie 15/08/2020 10:55

Tu sais que j'ai stressé tant que fils et père étaient face à face. J'avais peur qu'une simple réflexion de l'un ou de l'autre ne fasse exploser la marmite...Mais, bon, ils ont essayéde bien se tenir et puis, le fils a passé son temps à vadrouiller. Mais, mon mari a tout de même accepté, avec sa voiture de le suivre dans la maison de feu ma mère. Petit fils et père sont repartis hier, petit fils ravi de quitter ses grands-parents, l'ingrat...4 petits enfants, mais comment fais-tu ? Avec un seul, je suis déjà sur les rotules Faut dire que la chaleur n'a pas aidé...Bises

heure-bleue 12/08/2020 11:15

J'espère que la petite ne va pas faire le cirque sinon son père viendra la chercher que ça lui plaise ou non.
Les lézards, le chat de ma soeur, les chasse lorsqu'il ne trouve rien de mieux.

Julie 15/08/2020 10:52

Tant que les parents ne sont pas le coin, ça peut aller avec les petits enfants. Et puis, petite Merveille est avec sa soeur...Gaby est reparti hier avec son père, ravi de chez ravi, avec à peine un regard sur nous l'ingrat mais des grands gestes d'adieu olé, olé dans la voiture.

Eve 10/08/2020 15:25

Hé bien mon mari aurait pesté pour dire ça poliment !
C'est vrai qu'on n'est pas toujours connecté dans certains endroits
J'ai toujours eu mes cartes routières dans la voiture car la nana du tomtom je l'aurais assommée,
Mais au moins je ne me faisais pas enguirlandée, quand elle nous faisait passer n'importe où
Ton lézard spécial connaît pas. Moi j'ai des lézards sympas par dizaines,
Souhaitons que le fils et le père s'entendent.
Parfois ça m'arrive d'avoir envie de leur répondre vertement à nos enfants je remballe car ils m'énervent .
Moins chaud aujourd'hui j'ai nettoyé les gouttières de la maison je n'en menais pas large en haut de l'échelle !
les enfants avaient dit qu'ils le feraient depuis 6 mois, mais je pouvais attendre la St Glinglin
Bonne fin de journée bises

Julie 15/08/2020 10:50

Voilà, fils et petit fils sont repartis..Tout s'est bien passé. Qu'est-ce que j'aime le temps d'aujourd'hui, soleil, mais pas trop chaud pour l'instant, fraicheur la nuit. La 1ere fois que j'ai eu froid n'ayant qu'un drap sur moi...Bonne journée...repos avec tes petits enfants, balades ?

biker06 10/08/2020 13:11

Hello Juju
Chez nous, on appelle ces lézards des Lambert......S'il te choppe, il ne te lache plus. En principe ils furent quand ils te voient. Mais parfois ils sont au frais dans les lavandes et gare si tu n'as pas secoué celle ci avec un bâton et que tu envoies la main..... D'ailleurs, on a aussi la vipère aspic qui aime bien le frais des lavandes..... Tu choisis quoi ?
https://www.photos-serpents.com/lezard-lambert-morsure/
bizz
Pat