Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

Menu
Attention où vous mettez les pieds

Attention où vous mettez les pieds

Vite, vite, une petite photo avant que Gaby et son grand-père ne reviennent de leur petite balade à vélo. Gaby ne me lâche pas les baskets une seconde, il ne sait pas s'occuper seul. Ce matin, j'ai réussi à le faire lire 1/4 heure, ordre du père,, mais il n'aime pas ça du tout. Pourtant, il ne lit pas mal...pas encore bien fluide la lecture, mais, on sent que ça vient...

Allez, vite une petite photo. Cherchez la bête...

Vous ne  le voyez pas ? Là, vous le voyez mieux ?

Une dernière photo pour vous rafraichir. Les voilà qui reviennent déjà de leur balade. Parait qu'il y a trop de monde, beaucoup de vélos. Faut bien dire que, passer 11h, la chaleur devient intenable, même au bord de l'eau. Nous avons passé une journée agréable au bord de cette rivière dans la semaine avec les petits enfants, les 4 ; même la petite fille de 16 ans est venue, c'est dire.

C'est un lieu qui nous a rappelés des souvenirs anciens à notre fille et à nous, car nous avons habité dans le coin. J'allais à vélo l'été avec les 2 ainés au même endroit, le petit dernier sur le porte-bagage, petit dernier qui devait avoir dans les 4 ans, le mari prenant la voiture pour aller travailler à Vichy.  D'ailleurs, ma fille a emmené sa fille voir la maison où nous avons habité. Les lieux ont bien changé. Le camping n'existe plus, mais, le terrain a été agréablement aménagé en terrain de jeux, avec des tables de pique-nique et sentier de promenade. A cet endroit, la Sioule a encore de l'eau, contrairement à d'autres rivières complètement à sec. Beaucoup de familles avec enfants pique-niquaient aussi, de nombreux petits parisiens d'après les plaques d'immatriculation et quelques hollandais ou belges.

Bref, à plus tard. On annonce des orages sur l'Auvergne pour cet après-midi. Si seulement, ça pouvait rafraichir l'atmosphère sans faire trop de dégâts. Une douce pluie serait la bienvenue.

Ah oui, résultats de la pêche, 0...le mari a pratiquement passé sa journée à démêler les lignes des uns et des autres. A 16H30, il en a eu marre et a dit Stop. Il a pris une canne à pêche et est parti seul pêcher un peu plus loin "qu'on me laisse tranquille au moins une heure".