Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cearriveenfrance

Confinement, J + 2

Hier, moi qui d'habitude ne sors guère le matin, j'ai eu une envie irrépressible de sortir avant d'entrer au couvent en confinement. Suffit qu'on m'ordonne quelque chose pour que j'ai envie de faire le contraire. La privation de liberté est dure à entendre. C'est là où l'on comprend que la liberté d'aller et venir, de penser, de circuler est le poumon d'un pays démocratique - aïe, j'ai dis poumon, mal à propos -

Hélas, en ces temps apocalyptiques, y'a pas moyen de faire autrement à cause de gens indisciplinés, de fortes têtes. On n'a encore pu le constater hier après-midi, après le couvre-feu. J'ai vu pas mal de monde autour du plan d'eau chez nous, des gens en pagaille sur les plages vendéennes. M'étonnerait qu'ils se trouvaient tous dans leur quartier. Un con, y'a pas d'autre mot, a même osé dire devant le micro d'un journaliste "je fais ce que je veux, demain, on ira pique-niquer sur la plage avec les enfants". Mon dieu, j'espère que la police sera là pour lui en coller une bonne. Comme a dit le Directeur général de la santé, "il faudrait emmener ces "Jean Foutistes" dans un service de réanimation, leur montrer où leur inconséquence peut mener...A cause de ces gens, dans 2 ou 3 jours, un tour de vice supplémentaire sera imposé. Et là, plus de jogging, plus de petite promenade pour Milou le chien, pour bébé dans sa poussette, pour mémé et pépé marchant l'un derrière l'autre, lui devant, elle derrière à un mètre. CONFINEMENT TOTAL de chez Total, c'est ce qui nous pend au nez.

Donc hier, petite promenade en solitaire de femme libre. Mais, il flottait déjà dans l'air un goût amer, les gens ne rigolaient pas, marchaient en silence.

Voyez ces jeunes courir, 4....je croyais qu'on devait courir seul !

Par contre, aucun enfant sur l'air de jeu, devaient tous avoir école à domicile avec maman ou papa.

Heureux canards qui peuvent aller et venir. Quoique, quoique, eux aussi ont eu leur épidémie, la grippe aviaire. 

Mon mari n'a pas voulu venir avec moi. Je lui ai "gardé un chien de ma chienne" en rentrant. Par contre, monsieur a bien voulu venir avec moi dans le magasin de surgelés à 2 pas de la maison. Nothing, niet, pas grand chose. Je n'ai trouvé que des cônes au beurre salé, moi qui adore la menthe, plus de frites surgelées, rien.

Une voisine était en train de distribuer des attestations dans la rue ; sympath. Malheureusement, je n'ai plus d'encre dans mon imprimante. Alors, vous savez ce que nous allons faire ? nous allons écrire au crayon de papier le motif de notre sortie, ensuite l'effacer. D'autant plus que je n'ai que quelques feuilles de papier.

Voilà, voilà, 2e jour de confinement...plus de 7200 malades déclarés ( mon dieu, il doit y en avoir des milliers non dépistés), 175 morts. L'Alsace est au cœur de l'œil du cyclone. Nous, dans l'Allier, 4 cas lundi. On va être les derniers servis...Donc, m'est avis que 15 jours, c'est faire preuve d'un optimiste outrancier. Mais ça, c'est pour ne pas affoler les foules. Nous avons tous compris que le gouvernement nous distille petit à petit les nouvelles mesures drastiques, inexorables, obligatoires..

Le jour d'après est encore loin, loin, on n'en voit même pas l'horizon.

Quel dommage de ne pouvoir prendre la voiture et aller faire une balade en Auvergne...Soupir, un pas après l'autre. Comme dirait l'autre "toi, tu as de la chance d'être dans un joli cadre". C'est vrai.

Soyons patriote, demain est un autre jour...Vive la France ! vive l'Europe ! Heu, le drapeau anglais !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eve 19/03/2020 19:43

vendredi midi , j'étais allée en courses , il y avait un monde fou ,
habituellement vers midi c'est tranquille , j'avais un petit fond de caddie ,
beaucoup avaient des caddies archi plein ! c'était mon dernier jour de libre,
maintenant les attestations sont dans nos journaux tous les jours -
c'est comme entre 40 et 45 ,
bon en tant que vieille je ne vais pas trop sortir , on verra la suite,
heureusement on a nos bécanes ( ordinateurs ) ça nous relie .
par contre je plains tout ceux qui sont obligés de travailler , personnel de santé , ceux qui s'occupent des personnes âgées,
sans protections, à la merci de ce virus ,
les commerçants , les travailleurs , comment seront les fins de mois .??
tout ce qui tourne autour de la culture, les assoc ,tous vont être criblées de dettes .
surtout que faut pas rêver , on en a au moins jusqu'à fin mai .
ça fiche la trouille tout ça !!!

Julie 20/03/2020 09:22

C'est mon mari qui se colle aux courses. Parait qu'il vaut mieux éviter d'y aller à deux. Normalement, ça devrait être moi, vu que je suis la plus jeune et que je ne fume pas, mais, ça lui fait tellement plaisir...
Tiens, viens donc jouer avec moi dans un moment. Je vais mettre un truc très sympath. Toi qui aime parler de l'ancien temps, tu seras sûrement séduite...

Julie 20/03/2020 09:20

Bonjour Eve...Tu as raison pour tout ce que tu dis..On voit les mêmes scènes partout. Mais, je pense que ce midi, le président va y mettre bon ordre et interdire toute sortie, tout ça à cause d'inconscients qui ne trouvaient pas normal que tant de gens fassent comme eux. C'est incroyable le nombre de français qui se sont mis subitement à aimer le sport...Et encore, pas de journalistes pour nous montrer ce qui se passe dans les quartiers de banlieues. Je suppose que tout le monde mène sa petite vie comme avant, les enfants en plus dans la rue, aux pieds des immeubles, sur les aires de jeux, ça va être l'hécatombe quand le virus va les rattraper...
Tiens, ce midi, je vais, comme les italiens, ouvrir ma fenêtre et mettre à tue-tête, la chanson Azurro, ça va réveiller le quartier...Là, je viens d'éteindre la radio, les nouvelles étant trop déprimantes..Mais, quel silence pesant ! D'habitude, dans la rue, c'était un ballet incessant des camions pour le restaurant qui devait ouvrir en juin (remis aux calanques grecques je suppose, plus un chat qui y bosse), de voitures, de joggeurs, de groupes de promeneurs qui allaient faire le tour du plan d'eau, des couples de copines, de retraités..Là, silence total..Bises et rendez-vous à midi..

Ulysse 19/03/2020 15:22

Et oui Julie il y a des cons qui se croient à l'abri et qui mettent en péril la vie des autres...si le virus était intelligent il ne s'attaquerait qu'aux cons ! Quand j'entends des politiques dirent que l'on aurait du prendre des mesures plus tôt je ne me rappelle pas les avoir entendus au début de l'épidémie ! Et de tout façon les gaulois n'auraient pas écouté comme à leur habitude ! Ce n'est que quand les morts se multiplient que l'on commence à prendre conscience Prends soin de toi Bises

Praline 18/03/2020 17:24

J'ai imprimé quelques attestations, je voulais en offrir à une de mes voisines mais elle me dit s'en être procuré au bureau de tabac. Gratuites.
Bien sûr que l'on souffre de rester confinés par ce beau temps mais ne nous plaignons pas, j'ai une copine qui travaille en grande surface, c'est l'horreur : un travail monstre, et la peur au ventre de choper le virus.
J'ai du boulot, dedans, dehors, mais j'ai une flemme monstre ! j'ai quand même fait quelques rangements printaniers... il va falloir que je me botte les fesses... pour mon blog également !
Bises virtuelles

Julie 19/03/2020 11:59

Tout comme vous les copines, au moins nous avons un jardin où l'on peut sortir, le soleil est resplendissant, je crève d'envie d'aller me balader en montagne. C'est quand on ne peut pas que j'en crève d'envie...Pourvu que les gens soient raisonnables, que le virus n'augmente pas trop vite, car ce sera le confinement total de chez total. Bises les filles..

Julie 19/03/2020 11:55

Bonjour Praline. Ca, c'est une bonne initiative du bureau de tabac..Tous devraient en faire autant...Oui, je pense aussi aux caissières, on en connait une...Cette semaine, elle est en vacances et devait aller à Center-Parc...Un an qu'elle attendait sa 5e semaine de congé...Au moins, elle va se reposer et elle a un jardin, voyons le côté positif. Hier, j'ai eu du courage, j'ai éteins le chauffage et me suis mis à laver les encadrements de fenêtres…
Bises, occupe toi bien

Charlotte 17 19/03/2020 11:42

je ruse pour commenter je fais répondre car c'est encore en panne chez OB ! JE me disais qu'en province nous avons de la chance nous avons un jardin même petit c'est bien, en plus il fait beau, on a donc en plus du travail...je pense aussi qu'on en a au moins pour jusqu'à fin mai...le temps que tout disparaisse...bon courage.

Fabie 18/03/2020 13:53

Ma mère en Vendée, est sortie ce matin au marché, et ira cet après midi en grande surface.
Elle a déjà voulu appeler la mairie (personne), est allée voir les gardes communaux pour savoir si le marché avait bien lieu...
C'est tout juste si je ne me suis pas faite engueuler de lui avoir fait imprimer des attestations, d'autres voisins lui en ayant déjà imprimé, alors ma foi je vais de nouveau être silencieuse !
Bises drômoises

Julie 19/03/2020 11:49

Et voilà la reconnaissance des parents.