Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cearriveenfrance

Gilets jaunes, grand débat, marche contre l'antisémisme

Quel rapport entre tout ça ? Je vous avouerai que ça me dépasse. Ca fait trop cafouillon. J'en perds mon latin. On ne sait plus qui, quoi, soutenir, prendre parti.

On voudrait décrédibiliser le mouvement des gilets jaunes qu'on ne s'y prendrait pas autrement. 

Je trouve que le gouvernement est bien prompt à monter en épingle toute exaction des gilets jaunes, infiltrés par ceux qui se servent d'eux pour assouvir leur haine de la société française en général. 

Quant à ce fameux grand débat, il en ressortira quoi de tout ça ? De la paperasse qui finira à la poubelle. Je n'ai pas envie d'y participer, du moment que c'est sur l'instigation du gouvernement, qui, à mon humble avis, récupère à bon compte ce mouvement pour son seul profit, pour redorer son blason et se payer sur notre dos une campagne électorale.

Ce mélange des genres me gêne profondément, cet amalgame fait entre gilets jaunes et racisme. M'étonnerait qu'au tout début de ce mouvement jaune en marche pour plus de pouvoir d'achat, un seul petit jaune ait eu un seul instant envie de casser du juif, du jaune, du noir, du pédé, du maigre, du gras, du black-blanc-beur, sauf bien-sûr ceux qui étaient là pour ça.

Et maintenant, les jaunes entre eux ne s'entendent pas. Ca se tire dans les pattes à hue, à dia. Tout est bon pour annihiler ce mouvement. Quand je vois à la télé, les derniers "résistants", les derniers bastions qui essaient encore de faire front, ils me font presque pitié. Ils ne pèsent plus guère de poids face à une machine d'Etat qui essaie de les broyer, de couper les têtes qui dépassent.

Ce soir, il y a plusieurs rassemblements prévus contre l'antisémitisme. Je les trouve bien pathétiques tous les partis politiques qui vont marcher main dans la main, après s'être baffés sur les réseaux sociaux, par journaux interposés. Ils étaient où, tous, quand Ilan Halimi se faisait torturer ? Si, à l'époque, on s'en était donné les moyens, si on avait fouillé les caves de ces zones de non droit, Ilan Halimi serait certainement encore en vie. Sa mort m'est intolérable. Si on veut lutter contre la haine, contre le racisme anti-juif, anti-blanc, anti-chrétien, anti-homo, c'est dans ces zones de non droit qu'il faudrait manifester, défiler, pas à République. Ca veut se donner bonne conscience et préparer les prochaines élections qu'ils ne s'y prendraient pas autrement. Comme dans une fête "people", tous doivent y être, se montrer, se faire des papouilles. Attention à celui qui n'y sera pas ! Même Marine se demande bien où elle va bien pouvoir défiler. Tiens, pourquoi pas à la Courneuve !

Vous voyez, je n'arrive pas moi-même à démêler ce patchwork.

Je ne dirai qu'un seul mot, manipulation.

Dans ce cas, je préfère profiter du soleil et aller regarder l'avancée des travaux de la rive gauche de l'Allier, travaux qui vont bon train. C'est un défilé devant notre maison de camions chargés de terre, de cailloux.

On est en train de redonner beauté à un petit ruisseau qui était envahi par les mauvaises herbes et les détritus.

Il fait partie du vaste programme, commencé il y a plusieurs années, du renouveau de Vichy. Vichy, j'ai dit Vichy ? Vichy, gouvernement de Vichy, celui-là même qui avait promulgué à une sombre époque des lois anti-juives. Le gouvernement actuel voudrait se dédouaner de ce passé peu glorieux de notre histoire, qu'il ne s'y prendrait pas autrement. Remarquez, moi, ces histoires de repentance, ça me gave fortement. S'il faut se repentir de toutes les exactions commises par des hommes d'Etat, d'églises, depuis la préhistoire, on est pas sorti de l'auberge. On ne peut changer le passé.

Allez, en attendant, profitons du soleil au lieu de voir la vie toute en noire. Il fait si beau en ce moment qu'on aimerait bien ne voir que du bleu dans nos vies.

Dimanche, nous sommes allés nous promener au fin fond de la Montagne Bourbonnaise. Nous étions partis pour voir la neige, mais, finalement, vu l'heure, nous avons rebroussé chemin et avons fait halte auprès d'un petit lac que nous ne connaissions même pas, le plan d'eau de St Clément. Saint-Clément, petite commune qui eut son heure de gloire quand elle était le Centre de l'Europe des 12. Depuis que le centre a été déplacé en Belgique, suite à l'Europe des 15, elle est retombée dans sa léthargie dont elle essaie de s'extraire en été.

Pourtant, quelqu'uns ont su en trouver le chemin, tel le fils du peintre du fameux Chat noir.

****L'ermitage des Bruyères Pigerons est une petite maison où Jean d'Esparbès passe trois mois d'été. Jean d'Esparbès, enfant de Montmartre, est le fils de Georges d'Esparbès, fondateur du fameux « Chat Noir ». Jean d'Esparbès se tourne vers la peinture en 1914 et il devient très vite sociétaire du Salon d'Automne et du Salon des Indépendants.*****

Bref, cet article est aussi brouillon que l'actualité. Pardonnez moi, mais, c'était pour meubler mon blog. Allez, tant qu'on y est, des photos prises la semaine dernière, mon mélange des genres.

Il a fait tellement beau, que nous sommes allés nous balader presque tous les jours. Ces travaux de la rive gauche de Vichy sont un spectacle à eux seuls. J'ai hâte de voir à quoi vont ressembler ces "escaliers".

Même les oiseaux profitent du beau temps.

Je me demande, si, l'été prochain, je ne vais pas m'essayer à l'accrobranche à St Clément. Si nous avons Gaby, nous l'y emmènerons. Mais, qui va l'accompagner dans son "trail" aventure !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ghislaine 21/02/2019 20:32

tu dois être finalement assez d'accord avec les opposants de gauche, juste pour se réunir et échanger des idées constructives … LOL ! Hypocrisie, quand tu nous tiens.

Eve 21/02/2019 19:30

je continue à suivre les liens des gilets jaunes, il y a de tout dedans ,
ça s'empoigne entre eux sur leur liens,
ils ne font confiance dans aucun de ceux qui essaient de fédérer autour d 'une tête .
j'ai lu ceux qui se vantaient d'être casseurs , qui emmenaient des "" munitions , armes ""
ceux qui se vantaient de leurs violences, qui disent librement leur antisémitisme ,
qui sont contre le mariage pour tous , etc,
ceux qui essaient de calmer le jeu - un vrai jeu de billard , de quilles , se font huer en peu de temps .
alors je ne prends aucun parti ,
bien que j'admette qu'il y ait trop de dépenses au niveau de tout ce qui concerne l'état,
que l'état entre autres se débarrasse des maires ,( en ce moment IL les rappelle )
que les actionnaires gagnent plus que ceux qui travaillent ,
que les riches ont toujours été plus chouchoutés que les pauvres et
la classe moyenne est pompée à chaque fois-
tes photos de ta région semble un hâvre de paix face à la chienlit.
bonne soirée - bisous

le-gout-des-autres 21/02/2019 13:35

Dès qu'un mouvement réunit plus de quelques dizaines de milliers de personnes, on trouvera toujours des bandits, des racistes, des casseurs, des fascistes, des antisémites.
Ces poignées seront toujours utilisées pour décrédibiliser le mouvement...
Les GJ n'ont rien obtenu de concret, le réel problème soulevé, celui des inégalités injustifiables et des oubliés du niveau de vie, a été nié ou minoré sciemment.
On pointe du doigt des choses ignobles mais si on s'inquiète de voir les pays de l'UE tomber les uns après les autres dans les bras du populisme, on nie que le modèle économique en vogue, la foire d'empoigne, en soit la cause.
Plus exactement on nie en être responsable...

heure-bleue 21/02/2019 13:22

La seule chose que je vois , c'est que malgré l'entêtement des gilets jaunes, infiltrés bien sûr, mais assez grand pour être racistes et antisémites, c'est qu'ils n'ont rien obtenu et ça c'est grave lorsqu'on sait que la précarité n'arrête pas d'augmenter.

Fabie 20/02/2019 16:50

C'est vrai que les gilets jaunes ont du mal à se souder, je le vois dans les différents groupes de la Drôme.
Mais ceux qui galèrent vraiment, eux sont solidaires, et le resteront à jamais !
La manipulation du gouvernement est tellement "énorme" que plus jamais les gens qui galèrent n'avaleront des couleuvres !
Nous gardons un petit fils (du côté de Zhom) , lui ce ne sont pas les trains qu-il regarde sur la toile, mais les serpents 'il a 6 ans 1/2).
Bises drômoises

Praline 20/02/2019 10:21

Au moins un rapport, c'est la m.... comme dit la petite anguille.

Julie 20/02/2019 11:55

Merci d'avoir marqué ton passage chez moi. Je m'excuse, mais, je crois que je vais enlever une partie de mes écrits. J'ai peur, comme un autre blog d'être "censurée"....Il n'est pas bon en ce moment de donner son avis sur des sujets "brûlants", chauds, chauds...Je ferais mieux comme beaucoup de ne parler que de la pluie ou du beau temps...Mais, que je n'aime pas ça, ne plus pouvoir dire ce qu'on pense dans un pays libre...J'ai bien peur que, bientôt, les blogs seront aussi censurés...Ce jour-là, m'en irai à la pêche...

ang/col 19/02/2019 21:59

hâte dans moins d'un mois de venir passer une petite semaine dans l'Allier pour oublier un peu toute cette m......(j'y retournerai après pour les vacances de Pâques).

Julie 20/02/2019 11:52

Merci d'avoir "marqué" ton passage. Je crois que je vais enlever une partie de ce que j'ai écrit...J'ai peur que la censure ne passe chez moi pour me tirer les oreilles. Je vois bien que certains sujets ne sont pas bons à être abordés....