Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

blog à la fois humoristique, satirique, sans oublier mes coups de gueule.

Mes journées du patrimoine

Vous voulez m'accompagner dans la visite de mon petit patrimoine à moi ?

J'avais envie d'aller visiter le tribunal de Grande Instance de Cusset, ouvert exceptionnellement ce week-end, avec mises en scènes de procès.

Mais, quand j'ai vu qu'il pleuvait, je n'ai pas eu le courage de sortir. On verra cet après-midi.

En attendant, vous voulez visiter mon petit patrimoine ?

Tout d'abord, un aperçu de l'extérieur.

C'est une maison des années 50 ou 60.

Devant de la maison. Voyez le petit rosier - qui était grand avant que le mari ne lui fasse une coupe énergique - que nous avons ramené de notre ancienne maison. Je ne sais pas s'il reprendra, vu que ce n'est guère la saison pour replanter. Hier soir, en montant dans la voiture, j'ai vu qu'il faisait grise mine, des feuilles commençaient à jaunir. 

Voyez les roses magnifiques qu'il donnait. Je n'ai pas eu le cœur de le laisser. A sa place, mon mari a mis un autre rosier.

Vue sur l'arrière de la maison. J'adore regarder le ciel le matin.

Vue devant la maison. Hier, le temps hésitait entre soleil et averses.

Je ne vous montre pas l'autre vue, car on voit les panneaux indicateurs. Pas envie que vous me voyiez dans la maison en petite culotte. J'ai d'ailleurs fait baisser les rideaux à mon mari, je trouvais qu'on nous voyait trop de l'extérieur.

Voyez le massif d'hortensias, il doit être magnifique au printemps.

Bon, pour l'intérieur de la maison, je le réserve à mes proches. J'ai pris une photo du mari, coupant la dernière tomate de son ancien jardin sur le bar dont je voulais me débarrasser. Heureusement que personne ne s'est manifesté. C'eût été une grave erreur, car, il a vraiment trouvé sa place dans cette maison et sert de plan de travail, de rangement, et de séparation entre la cuisine et le salon-salle à manger.

Et voilà, la visite est terminée. Je ne vous parlerai pas des maisons des années 50 ou 60 qui accordaient plus d'importance à la cuisine qu'à la salle de bain. Je regrette mon ancienne salle de bain, certes assez petite, 6m2, mais ici, vaut mieux être mince, car l'espace est étroit entre la porte et le lavabo ; idem pour la douche. Heureusement que j'ai dû perdre 3 ou 4kg durant ce déménagement. Je l'ai mesurée, 2,20m2 et encore, je pense avoir été généreuse dans mes mesures.

Tenez, une dernière anecdote et je me sauve préparer à manger. Cette maison est petite, mais elle avait cependant un couloir qui desservait les pièces. Un locataire, il y a quelques années, sans demander l'avis à la propriétaire, a abattu la cloison pour faire une seule pièce de la cuisine et de la salle à manger. Quelle fut la surprise de la propriétaire en faisant l'état des lieux ! D'où la cuisine ouverte que nous avons. Heureusement, il y a mon fameux bar qui sert de cloison. Je n'aime pas les cuisines ouvertes à cause des odeurs et des volutes graisseuses, qui, immanquablement, qu'on le veuille ou non, vont aller se déposer sur mon beau salon et mon bahut.

Sur ce, bonne visite dans les hauts lieux classés de notre patrimoine, mais en grand danger, à cause de la baisse des subventions, les municipalités ne pouvant plus assumer seules leur rénovation et leur sauvegarde, municipalités ayant déjà bien du mal à joindre leur budget pour l'essentiel..

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lakecio 25/09/2017 12:34

Ce n'est pas plus mal ce grand espace cuisine salle a manger. C'est comme ça chez ma fille dans une maison très ancienne. En fait ils ont fait salon et salle a manger puis rajouté une pièce sous véranda pour la cuisine. très sympa.
Je suis sûre qu'au printemps ton jardin sera magique. Bel automne à toi.

Tarrah 19/09/2017 16:12

il doit me manquez des morceaux de puzzle...mais quelle idée vous a pris de vendre votre maison? qui était payé je suppose pour aller dans une maison des années 50? j'habitais dans une comme ça à Granville, pas pratique du tout et comme tu dis la salle de bain toute minuscule.En plus chez un propriétaire qui peut vous dire de partir quand il le veut...c'est n'importe quoi dame Juju...sais tu pourquoi j'ai voulu vivre en maison HLM ? Car on ne me mettra jamais dehors comme le proprio de Granville, là je peux y rester jusqu'à la fin de mes jours! c'est sur que ce n'est pas le même standing mais plus moderne qu'à Granville.Mais bon si vous vous y sentez bien...car les déménagements c'est pas donné!...J'ai vu que HB et le Goût retournaient à Paris, un très joli coin mais qui doit coûter bonbon...Allez je vais essayer d'écrire un truc, j'avais perdu mes codes...sans compter que j'ai été bien occupée pendant les vacances et maintenant aussi...bisous.

Julie 20/09/2017 10:53

Quelle heureuse surprise ! Hier, je demandais justement à Mr le goût s'ils avaient de tes nouvelles. Tu sais que, maintenant, les HLM ne veulent pas donner de grands appartements à des couples seuls...Hier, j'ai même entendu à la télé une proposition qu'ils aimeraient mettre en pratique. Virer les gens de leur logement pour les inviter à aller dans + petit. Imagine quand tu refais tout ton appartement et que tu y a as vécu des dizaines d'années..Au fait, ils vous ont fait les travaux promis ?

Praline 17/09/2017 20:59

Coucou ma chère Juju, je passe vite fait avant d'aller me reposer, je suis un peu ko, rentrée hier matin à 5h. Et des tas de choses à faire cette semaine à venir, déjà 4 séances de kiné, aller voir ma fille, recevoir mon fils, accompagner une amie à Lyon pour une visite à l'hôpital, aller à l'aqua gym, et samedi dimanche aller récupérer ma marraine à Royat ! bref, je ne peux guère bloguer, mais ça reviendra ! Bisous savoyards.

Fabie 17/09/2017 18:40

C'est une des premières choses que nous avons faites, abattre le mur entre la cuisine et la salle de séjour...
La cuisine était un long couloir, sans luminosité.
Tu sembles bien t'y faire à te "petite" maison, après tant de boulot pour vendre l'autre, et pour faire les cartons !
Tu as eu meilleur temps,cet après midi, pour sortir?
Ici, c'est l'automne...
Bisous drômois