Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

blog à la fois humoristique, satirique, sans oublier mes coups de gueule.

Des goûts et des couleurs, la mode suit l'humeur du temps

Comment ai-je pu porter un si petit bout de chiffon, 37 cm, tout de même, qui couvrait à peine mes fesses, à ras la "t....e" on disait !

Comment ai-je pu monter les escaliers du métro à Paris !

A l'époque, les hommes devaient bien se rincer les yeux, d'autant plus que les femmes ne connaissaient pas les leggins. Ce serait maintenant, je traiterais les femmes de putes. Cette jupette a fini dernièrement à la poubelle.

Cette jupe décente - que j'ai gardée - arrivant au dessous des genoux, c'est mon mari qui me l'a coupée, comme ça, à vue d'oeil, sans patron, avec un coupon de tissu donné. Et ouais, quand on a pas de fric, il faut avoir des idées. Finalement, le manque d'argent fait ressortir notre esprit créatif qui se perd actuellement de plus en plus avec toutes ces chaînes à bas coût. Certaines femmes sont fortes là-dessus. J'ai une belle-soeur qui s'est fabriqué de très beaux ensembles, n'ayant rien à envier à la Haute Couture, n'en déplaise à tous les génies de la mode. Un collier, des chaussures bon marché, assorties à un sac à main et hop le tour était joué, les femmes modestes ressemblaient aux bourgeoises. Comme en plus, ma belle-soeur était une très jolie femme, elle mettait en valeur ses vêtements.

Je lui répétait souvent "toi, un rien t'habille, tandis que moi, en vieillissant, il me faut des vêtements de prix pour ne pas ressembler à un sac de patates". Pour en revenir à ma jupe à fleurs, mon mari avait cousu à la main une cravate assortie à la jupe. J'avais acheté un chemisier de la couleur des fleurs. Je l'ai portée la première fois pour la communion de mes 2 ainés. Si je retrouve la photo, je vous la montrerai, photo prise sur les escaliers d'une petite maison où nous étions aussi locataire - tient une jolie petite maison, ressemblant un peu à celle où nous sommes, juste un peu plus grande, disons 12 m2 de plus - Si elle n'avait pas été perdue au milieu de la cambrousse, je l'aurai bien achetée.

*****La mode (ou les modes), et plus précisément la mode vestimentaire, désigne la manière de se vêtir, conformément au goût d'une époque dans une région donnée. C'est un phénomène impliquant le collectif via la société, le regard qu'elle renvoie, les codes qu'elle impose et le goût individuel.

La mode concerne non seulement le vêtement mais aussi les accessoires, le maquillage, le parfum et même les modifications corporelles. Les facteurs déterminant la mode sont parfois une recherche esthétique (notamment pour les grands créateurs). Néanmoins, la mode est aussi déterminée par d'autres facteurs, pour ceux qui la suivent : un moyen d'affirmer son rang social, son groupe social, son pouvoir d'achat et sa personnalité ; ou bien pour les créateurs qui imitent, un moyen commode de gagner de l'argent et du succès.

L'une de ses caractéristiques vient de son changement incessant, incitant par là-même à renouveler le vêtement avant que celui-ci ne soit usé ou inadapté****

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

le-gout-des-autres 08/09/2017 07:47

"Comment ai-je pu porter un si petit bout de chiffon, 37 cm, tout de même, qui couvrait à peine mes fesses, à ras la "t....e" on disait !
A l'époque, les hommes devaient bien se rincer les yeux, d'autant plus que les femmes ne connaissaient pas les leggins."

A l'époque, on n'était pas aussi "cul serré" qu'on l'est devenu avec la mentalité anglo-saxonne qui sévit aujourd'hui.
On était beaucoup plus décontracté.
On trouvait plus scandaleux de tuer quelqu'un que voir un sein ou une cuisse.
C'est devenu l'inverse.
On traite de pute une fille en jupe même pas mini mais on tue quelqu'un parce qu'il n'a pas une cigarette ou pour lui piquer un portable à 200 €.

Vivement que les filles remettent des mini-jupes et qu'on arrête cette nouvelle mode de la vertu qui fait du sexe un vice et regarde le crime avec indulgence.

Julie 08/09/2017 10:17

J'acquiesce à tout ce que tu dis...Et ouais, j'ai retrouvé "mon bébé" il y a 2 jours..J'en reparlerai. Là, je dois me préparer pour une haute mission...Snif..

Eve 06/09/2017 13:58

comme toi j'ai gardé des vêtements des années 70-80 , j'imagine la tête de mes enfants quand ils les trouveront à moins qu'au cours d'un déménagement je les vire, !!! jupes et robes courtes unies ou à fleurs , ( que plus jamais je n'achète , je ne vis qu'en pantalons ) époque pantalons fuseaux puis à pattes d éléphant, chaussures compensées très hautes en couleur - et je ne sais plus quoi , ceci est dans un fond de grenier -
on virait nos vêtements avant qu'ils ne soient usés , mais la mode durait plus longtemps !
bah je ne suis jamais à la mode et je m'en fous -
à bientôt - bises

Fabie 06/09/2017 10:59

Et oui, on a porté des mini jupes, c'était la mode :)
Comme j'habitais au bord de l'océan, c'était l'été, sans collant, j'étais jeune ;)

Tu as eu le temps de programmer des articles, c'est sympa, on attend avec impatience ton retour "en vrai".
Bisous drômois nuageux

heure-bleue 06/09/2017 10:38

L'âge venant, j'aspire au confort mais j'ai des ballerines assorties à mon sac à main et malgré le mal de dos, je me force à marcher.
Alors ce déménagement.
J'ai porté des jupes très courtes mais toujours avec des collants.

Julie 08/09/2017 10:41

J'en aurai des choses à raconter. Mais, en aurai-je le temps la semaine prochaine, après ce déménagement big costaud ! Ma mère a été hospitalisée pour des examens. Là aussi, ça a été folklorique. Je ne savais pas qu'on gardait les gens une semaine, juste pour quelques examens. Elle sort aujourd'hui. Parait qu'elle n'aurait rien. Le toubib lui a dit hier, toubib qui a enfin daigné venir lui faire le compte rendu de ses examens. "si vous voulez, vous pouvez rester jusqu'à lundi"...Je me demande si, finalement, voir du monde et recevoir beaucoup de coups de fil ne déplaisait pas à ma mère..
J'ai lu ton article sur le panty. Je l'avais oublié. Finalement, je devais peut-être en mettre un sous ma mini jupe..