Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

blog à la fois humoristique, satirique, sans oublier mes coups de gueule.

Feu d'artifice..plus jamais, on ne le regardera de la même façon

 

Hier soir, nous sommes allés voir le feu d'artifice de Vichy.

Celui du 15 août, l'année dernière, avait été annulé pour les causes que vous savez.

Il y avait beaucoup de monde. On avait fermé un des 2 ponts principaux qui franchit l'Allier pour entrer dans Vichy. C'est dire que, entre 21h45 et 23h30, Vichy était autant dire coupée du monde.

Nous avons 3 ponts principaux pour passer d'une rive à l'autre. Un est fermé cet été pour cause travaux, un 2e hier soir, fermé pour cause de sécurité. Ne restait donc qu'un seul pont.

J'ai prié dieu que rien ne se passe.

D'ailleurs, il s'est passé un petit truc insignifiant qui m'a un peu gâché le spectacle.

Nous étions placés près de l'une des entrées des parcs, le feu d'artifice ayant lieu sur la rivière.

J'ai dit un moment à mon mari :

- tu as vu ces malheureux plots qui gardent l'entrée et tout l'espace libre à côté ? Ce n'est pas ça qui arrêterait des terroristes.

Nous avons un peu devisé avec un couple d'amoureux, leur avons dit que nous préférions en général celui du 15 août, supprimé l'année dernière pour cause d'attentats à Nice.

C'est quand même bizarre le réflexe instantané des autorités, supprimer à tour de bras toutes les manifestations. Et puis, petit à petit, les remettre, avec justes quelques précautions à l'appui.

Je ne sais pas si c'est le fait d'avoir regardé le défilé du 14 juillet à Paris, d'avoir vu les commémorations de Nice, l'hommage rendu par le président dans la soirée sur la place Masséna à Nice, la foule agglutinée devant la Tour Effel à Paris (oui, j'en ai vu 5mn avant de partir), mais j'étais un peu mal à l'aise.

La nuit était autant dire tombée, le feu d'artifice allait commencer.

Soudain, nous avons entendu des bruits de motos. Un moment, j'ai cru que c'était des motards de la police. Je me suis retournée ; d'autres personnes ont fait comme moi. C'était impressionnant ces motos pétaradant dans la nuit, là, juste au moment où le feu d'artifice allait commencer.

Nous avons vu 3 mecs à moto, tout de noir vêtus, se garer et descendre.

Je vous avouerai qu'à ce moment-là, je me suis dit :

 - et si c'était des terroristes ? Qui viendrait nous sauver ? Je me suis rendue compte que nous serions totalement impuissants face à une attaque, totalement à la merci d'un ou de cinglés. C'est bien pour ça que ces salopards choisissent toujours de grands rassemblements de foule pour agir.

Quelques personnes ont fait comme moi, se sont retournées une ou 2 fois.

Imaginez qu'un mouvement de panique ait eu lieu.

Je vous avouerai que j'ai regardé s'il y avait un uniforme en vue. Personne.

Et le feu d'artifice a commencé dans la nuit enfin tombée.

Je ne l'ai pas apprécié sûrement à sa juste valeur, car, je l'ai trouvé, mis à part le bouquet final, assez fade. De temps en temps, je me retournais, me demandant où se trouvaient les mecs à moto.

Nous sommes repartis rapidement à la fin, marchant dans le noir total, la lumière pas encore revenue.

Quels moyens dérisoires ont les villes devant des attaques imprévues. Vichy est une ville ouverte sur les parcs. Elle est très difficile à protéger.

Inch-Allah, que dieu nous protège face à la folie de certains hommes, nous protège et protège nos enfants de ces sectes monstrueuses.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lakevio 17/07/2017 10:13

Je ne pense pas non plus aux attentats mais il m'arrive de me demander pourquoi un avion survole Paris avec insistance...
Le 14, j'étais en province. Fille de militaire, j'adore le défilé. Mon fils a eu pitié de moi et m'a envoyé plein de photos !Quant au feu d'artifice même pas eu le courage d'ouvrir mes volets, tellement fatiguée par la journée, la tribu et ses réjouissantes occupations... Juste entendu les fusées !

Praline 16/07/2017 21:23

Juju, ça m'embête, je ne reçois plus ta newsletter.

Chez moi le soir du 14 un beau feu d'artifice, je n'ai pas eu à me déplacer, juste à sortir dans ma rue et m'asseoir sur le muret d'en face.

Le policier municipal avait bouclé ma rue et je lui ai demandé pourquoi le défilé des sapeurs pompiers n'avait pas eu lieu... vigipirate m'a-t-il répondu. Le bal populaire avait lieu au stade, près de chez moi, l'agent m'a dit que le périmètre était bouclé avec de gros blocs de béton et des camions ! je n'y suis pas allée mais me suis endormie au son des flonflons :-)
Bisous

Fabie 16/07/2017 21:29

Il n'y a pas eu de newsletter ;)

Fabie 16/07/2017 19:14

Tu sais il m'est arrivé d'être coincée sur un pont, en Vendée avec mon plus jeune dans les bras, il devait avoir environ 2 ans, et j'ai angoissé tant que je n'en suis pas sortie, tellement on était serrés les uns contre les autres, et on n'arrivait pas à avancer...
C'était donc, il y a 25 ans....
La foule, c'est toujours anxiogène, même sans la peur d'attentats !
Bon, pas de feu d'artifice pour nous cette année, mais deux journées d'anniversaire à suivre.
Aujourd'hui, repos, avant de "jouer" les papys et mamies la semaine prochaine.
Bisous Juliette

heure-bleue 15/07/2017 19:03

Je ne pense jamais aux attentats, quatre années d'Israël m'ont vaccinée contre la peur, j'ai regardé celui de la file d'à côté de ma fenêtre, je n'aime pas les feux d'artifice.
Aujourd'hui, j'étais sur Paris, on voit que le parisien est en vacances, c'est chouette.