Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

blog à la fois humoristique, satirique, sans oublier mes coups de gueule.

Un temps de vie

Parti du poème lu chez Michèle. Devons-nous nous attendre au pire ?

Un temps de vie

Un temps de la vie
Au chemin accidenté
Où chaque heure fuit
Cette triste réalité.

Soleil tristement noyé
Par trop de larmes
Que le temps a transportées
Vers un autre rivage


Ces yeux trop souvent humides
Creusés par le chagrin
Qui a formé ces rides
Au fil des matins

Soudain les larmes s'assèchent
Au regard d'un sourire chaleureux
Les peines disparaissent
Et je me sens moins vieux

Cette vie que je fuyais
Je l'embrasse maintenant
Ce soleil qui jadis brillait
Me revient lentement

Je remercie ton sourire
La beauté de tes yeux
Tu me redonnes le goût de vivre
Ho! Dieu que je suis heureux

Serge Deslongchamps
 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tarrah 12/01/2017 07:37

le pire est arrivé ma Juju, elle nous a quitté hier après midi...bisous.si tu fais des fleurs tu me dis je t'envoie un chèque de participation.

heure-bleue 11/01/2017 21:52

Je ne la connaissais pas mais je crois que le poème est clair, pour les croyants, elle est partie ailleurs, pour les mécréantes, dont je fais partie, elle est morte.
Depuis que j'ai un blog, j'en ai vu mourir des blogueurs et blogeuses.

julie 11/01/2017 23:14

Quand on aime quelqu'un, il est difficile d'admettre que.....

Rose63 11/01/2017 15:11

C'est triste mais souvent les bons poèmes s'écrivent dans des moments de grande tristesse
C'est très bien écrit
bravo à son auteur
Merci à toi

Bonne journée

Fabie 11/01/2017 14:40

A la lecture de certains commentaires, je crains le pire

julie 11/01/2017 14:47

Oui, les mots du passager laissent craindre le pire. J'ai lu les 1ers mots du poème à mon mari, qui, tout comme moi, ne sait quoi en penser. Soit Michèle est déjà partie rejoindre les étoiles, soit elle est sur le point de partir.
Dans un autre registre, je pense à notre copine Eve...Qu'en est-il de sa fille ! Brr, que d'angoisses !

Praline 11/01/2017 14:06

Un beau poème, des mots douloureux et soudain de nouveau l'espoir et le bonheur. Je souhaite à Michèle de remonter la pente. Tu vois Juju, Heure Bleue le dit et c'est vrai, toi aussi tu le dis, on s'attache à des personnes que l'on ne connaît pas en vrai et on souffre quand ils ne vont pas bien, pire encore quand ils disparaissent. Comme si on n'avait déjà pas assez à souffrir pour les gens que l'on côtoie :-)
P.S. je suis surprise que tu m'appelles Pralinette, ça me fait plaisir bien sûr mais c'est mon pseudo d'un blog que j'avais bien avant celui-ci, que tu n'as pas connu (en tout j'en suis à mon 4ème blog ! mais celui-là ne passera pas à la trappe :-) )
Bises de soleil sur neige.

julie 11/01/2017 14:45

C'est vrai qu'en lisant la suite du poème, on y voit un peu d'espoir. Mais, quel espoir ! Qu'elle ne souffre plus, qu'elle a....

biker06 11/01/2017 12:38

j'essaye de ne pas y penser ..et d'avoir toujours des projets pour se faire plaisir.
bizz
Pat