Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

blog à la fois humoristique, satirique, sans oublier mes coups de gueule.

Attention hiver très froid

Petit diaporama
Petit diaporama
Petit diaporama
Petit diaporama
Petit diaporama
Petit diaporama
Petit diaporama
Petit diaporama
Petit diaporama

Petit diaporama

Hier, jeudi, nous sommes partis dans la montagne bourbonnaise, dont le sommet culmine à 1000 m, à la recherche de houx. Il faisait beau, avec juste un soleil un peu piquant, une belle journée d'hiver en somme pour partir en balade.

Ah, vous qui souffrez en ce moment de la pollution en ville, vous ne savez pas ce que vous perdez ! Vous avez, certes, des musées, mais des musées fermés. Nous, nous avons le musée à ciel ouvert sur la nature, une nature pas morte, mais bien vivante - enfin, quand les chasseurs ne sont pas encore passés - Chez nous, pas encore de plaques paires ou impaires pour circuler. Bon, ptêtre que ça va viendre aussi un jour, des fois qu'un préfet veuille imiter ses pairs de la capitale.

Pour en revenir à mon houx, nous voulions, bien-sûr, du houx femelle à boules rouges, contrairement au houx mâle qui n'en a pas. C'est ballot, hein, cette bizarrerie de la nature ! Et ça, c'est moins facile à trouver qu'on ne croit. Aussi difficile que trouver bientôt des femelles chinoises bonnes à marier. Tiens, cogitez donc là-dessus, savoir pourquoi je dis ça.

 Nous avons finalement atterri, mine de rien, à la Loges des Gardes, petite station bourbonnaise, à mi-chemin entre Vichy et Roanne, dont je vous parle de temps en temps.

Nous nous sommes garés sur une petite place à côté d'un tas de bois, où se trouvait déjà un 4/4.

J'ai voulu auparavant satisfaire un besoin naturel. Mais, comme il y avait ce 4/4, j'en ai déduis que le conducteur ne devait pas être loin. Effectivement, nous avons vu un mec avec un gilet orange, qui nous regardait un peu plus loin. Bizarrement, rencontrer des types dans des coins perdus me donne un petit pincement au coeur. Les faits divers y sont sûrement pour quelque chose

J'ai fait mine de ramasser de la mousse à la lisière du bois, mousse très abondante sur les arbres chus à terre. Je n'ai d'ailleurs pas fait que semblant, j'en ai ramassé un plein sac pour ma crèche, mousse que mon mari a mis à sécher dans le garage, en me disant que j'avais ramassé autant de brindilles que de terre, qu'il allait falloir qu'il trie tout ça. Bon, ça l'occupera un moment. Cette mousse sera pour ma petite crèche. Un Noël sans crèche, c'est comme un Noël sans son petit Jésus. Non, je ne vous referai pas le coup de la crèche dans les lieux publics.

Sur ce, est arrivé un autre 4/4....et puis, un autre, et encore un autre.

Zut, des chasseurs, portant en bandoulière des fusils. C'était bien ma veine. Mais, il est vrai que la chasse est autorisée quelques jours par semaine, dont le jeudi. M.....e alors, des chasseurs à 15h, ça craint. Devaient avoir la gâchette fébrile, après leur pause déjeuner, sûrement bien arrosée ; leur 3e mi-temps en quelque sorte.

Tant pis, j'y vais quand même que je me suis dis.

J'ai pris le chemin de terre que vous voyez.

Attention chasse gardée

Je me suis éloignée, le regard à l'affût, zieutant à droite et à gauche.

- pourvu qu'un chasseur ne me prenne pas pour du gibier à poil.

J'ai pris des photos, ai chantonné, tout en marchant à la lisière du bois.

Et hop, arrêtons-nous là ; un ptit coup d'oeïl à droite, un ptit coup d'oeïl à gauche et va y que je baisse culotte vite fait.

Fait pas bon aller dans les bois les jours de chasse. D'ailleurs, c'est fortement déconseillé les jours de battues aux sangliers, sangliers de plus en plus envahissants. Ca devient une plaie ces gros gibiers, contrairement au petit gibier qui tend à disparaître de plus en plus.

- mais, qu'est-ce que tu faisais m'a demandé mon mari 10 mn plus tard ?

- pourquoi ne m'as-tu pas suivie ?

- parce que je surveillais les chasseurs. J'ai parlé avec l'un deux. Ils ont terminé la chasse et viennent de repartir. Le mec à qui j'ai parlé m'a dit qu'il avait été invité, que nous sommes sur un terrain privé.

- ils ont tué quelque chose ?

- j'ai oublié de lui demander.

Nous ne sommes pas restés bien longtemps, car, il ne faisait pas très chaud, entre 1 et 3° au dessus de zéro.

La route était blanche par endroit, peut-être glissante, va savoir. Mon mari faisait tout de même attention.

Nous nous sommes arrêtés un peu plus loin en redescendant, pour cueillir quelques branches de houx que j'avais repéré en montant. Mon mari avait apporté gants et sécateur. Moi, je me suis assise sur une bille de bois tout en surveillant une maison où subsistait un semblant de vie, mais qui portait un panneau "à vendre". Quand je dis "vie", c'est que quelques vieilles machines agricoles se trouvaient dans la cour, ainsi qu'une balançoire d'enfant. Pourtant, point de cheminée fumante. Sinon,  pas âme vivante, ni homme, ni bête.

Peu de monde sur cette route étroite, mis à part un ou 2 camions chargés de bois, suivis de quelques camionnettes. A chaque fois, je me pose la question "mais comment font les personnes âgées dans ces zones désertes, abandonnées, si elles n'ont ni voiture, ni voisin pour les emmener faire leurs achats ou aller chez le médecin ou autre - de temps en temps, l'été nous voyons de rares vieux ; toujours plus rares avec le temps -

On ne voit, à cette période de l'année, que des bûcherons coupant, tronçonnant, chargeant des billes de bois.

Tiens, au fait, vous connaissez la blague de l'indien et du bûcheron ? Tenez, puisque j'ai un moment, je vous la raconte. Certains doivent la connaître.

*****C’est l’histoire d’un bûcheron qui coupe du bois pour l’hiver. Un Indien passe par là et le bûcheron lui demande :
– L’hiver sera-t-il froid, grand chef indien ?
– Oui, HUGH ! Hiver très froid.
Alors le bûcheron se remet à couper du bois de plus belle.

Attention chasse gardée

Le lendemain, l’Indien repasse par là et le bûcheron lui demande si l’hiver sera vraiment aussi froid qu’on le dit.
L’indien répond :
-Oui, HUGH ! Hiver très rigoureux…

Alors le bûcheron reprend sa scie et coupe une montagne de bois.

Attention chasse gardée

Le jour suivant, l'Indien repasse en disant : "Hiver très, très rigoureux."

Le bûcheron intrigué, lui demande: "Mais enfin, dis-moi comment tu devines que l'hiver sera très froid."

L'Indien lui répond: "Chez nous, on a un dicton : Quand l'homme blanc coupe du bois, c'est que l'hiver va être très froid!"

La suite des photos un autre jour. Point trop n'en faut à la fois, sinon, vous vous lasseriez - j'ai pris aussi hier soir, à la tombée de la nuit, des photos d'un superbe coucher de soleil, ainsi que 2 ou 3 photos de la magnifique maison illuminée que nous avons déjà vue à la télé sur TF1...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

liliplume 12/12/2016 22:44

ces chasseurs gâchent le paysage !

lakevio 12/12/2016 13:56

C'est sûr, attention aux chasseurs !... Chaque jour je pense à mon Auvergne que j'ai quittée un jour. et l'époque du houx et du gui perché que nous allions chercher avec mon père .. Mais, je ne sais pas si je regrette le froid ! Et puis, j'ai de la chance : j'ai de la mousse dans mon jardin parisien et on trouve du houx dans la forêt de Fontainebleau, mon amie Eva m'en a rapporté.

le-gout-des-autres 11/12/2016 09:46

Je suis sûr que tu ne savais pas qu'on n'a plus le droit de cueillir du houx.
C'est devenu une espèce protégée.
Quand je pense qu'avec ma grande sœur on allait en cueillir dans la forêt de Montargis à Noël...

le-gout-des-autres 12/12/2016 09:59

J'avais appris ça en Alsace il y a une dizaine d'années.
Peut-être que là-bas, ils y étaient allés un peu fort pendant les fêtes de fin d'années, va savoir...

julie 11/12/2016 11:55

Bonjour mr le goût. Après avoir un peu fouiné sur le net, voilà ce qu'en général, j'y ai lu.....
dans les forêts publiques, le ramassage à "caractère familial" est toléré. Dans ce cas, celui-ci ne doit pas dépasser l'équivalent d'une poignée par personne. Les agents de l'ONF veilleront à faire respecter cette recommandation.
Nous n'en avons cueilli qu'une poignée, pas pour le vendre. Nous n'avons pas vu les panneaux "propriété privée, interdit aux véhicules à moteur, à vélo, à cheval, à pied, interdit de ramasser les champignons, interdit de ramasser les fleurs, les branches, les pommes de pins"
Il est vrai que certains abusent.

Praline 10/12/2016 14:52

Oh les imprudents ! les chasseurs auraient très bien pu te prendre pour une biche :-)
Bisous ma belle

Eve 09/12/2016 22:24

il ya quelques années j'allais chercher du houx avec DES boules sinon ça valait pas le coup et du gui sur un pommier tombé , mais je devais aussi courir la campagne, j'ai abandonné-

entre l'urgence pour toi et la peur pour passer pour du gibier je ne sais pas ce que j'aurais fait !!
mais c'est ch..... t on ne peut pas sortir comme on veut , eux les chasseurs en pensent autant -

maison à vendre coin abandonné , qui achètera ??? résidence secondaire imposable ??? impensable -
bisous

heure-bleue 09/12/2016 21:19

Pour la pollution, ce n'est pas top dans votre coin non plus, nous on a 8, vous 6..

Rose63 09/12/2016 17:53

Houx c'est mieux comme cela oupsss

Rose63 09/12/2016 17:50

Dans ma campagne je sais où le trouver le houe, et cette année il est beau et tient longtemps , cela dit, le mercredi et le dimanche c'est jour de chasse par les chemins où j'habitais avant, et c'est assez agaçant d'autant que chasser en 4/4 et tel portable c'est pas terrible , je trouve cela même inadmissible , et ces gens-là n'aiment pas la nature enfin c'est mon point de vue
Je te souhaite une agréable journée et merci pour ta narration toujours avec une pointe d'humour
Bonne fin de semaine

biker06 09/12/2016 16:59

Hello Juju
je préfère quand même la montagne quand c'est l'été.... En ce moment à l'endroit de mon article, c'est plus de 70mm de neige.... Par contre, je n'ai pas besoin d'aller à la montagne pour avoir du houx. J'ai un bel arbre plein de boules dans mon jardin en ce moment...
bizz
Pat

*les chinoises se marient avec des hommes âgés plein de tunes...c'est un gage de réussite pour elles. Mon pote ancien directeur d'une grande société monégasque, c'est marié avec une chinoise de 30 ans de moins ...et la famille en chine était ravie !

Fabie 09/12/2016 16:24

Ah les chasseurs...il y a de quoi en faire des articles.
Sais tu que lors de l'accident de nos amis, en moto, en Ardèche, il y en avait un groupe à environ 100m.
Ils sont tous partis sans venir voir si il fallait de l'aide... A mon avis, comme il était aux alentours de 16h, ils devaient cuver...
Bien jolies tes photos. Je pense que nous n'allons pas tarder à partir à la chasse au houx.
Là je viens de faire un peu de nettoyage, en vue d'installer les décos de noël.
Je voulais attendre ma petite fille, mais elle ne peut venir avant les vacances.
J'aurais pu attendre, car nous ne ferons le repas de Noël que le 8 janvier... Ah ces familles recomposées :)
Nous serons 12 adultes, et 7 enfants (de 6ans à 9 mois), j'en rêve la nuit = organisation, menu, etc...
Mais c'est tellement bien de pouvoir tous se réunir (sauf 2)!
Bisous Juliette

mamiekeke 09/12/2016 15:43

Trop bien ton article ma Julie ha ha ha . Surtout l' histoire de l' indien car c' est vraiment très drôle comme l' indien retourne la situation .

Gros bisous marseillais sous le soleil .
Renée (mamiekéké).

P.S. Tu as vu comme notre Miminounette remonte la pente c' est du vrai bonheur . A bientôt .

Mistigris34 09/12/2016 15:36

belles photos de ta forêt, en effet vaut mieux regarder à deux fois avec ces "fadas de la gâchette", il y en a plus que de vrais bon chasseurs respectueux des autres, ici aussi en campagne çà tire de partout, après pas grand'chose en plus !mais les mercredi, samedi et dimanche, gare aux plombs !!!
j'aime bien ton histoire de l'indien je ne la connaissais pas , j'ai bien ri !
ici aujourd'hui c'est gris de gris, mais pas froid, humide plutôt, alors en mode tricot !
belle soirée à toi, MIAOU !!!!