Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

blog à la fois humoristique, satirique, sans oublier mes coups de gueule.

Novembre s'en va....bon débarras....Vive décembre

Novembre s'en va....bon débarras....Vive décembre
Novembre s'en va....bon débarras....Vive décembre

Enfin, quand je dis Vive décembre, je le dis un peu à reculons, car, avoir 3 petits enfants de la même fratrie, nés dans la 2e moitié de décembre, c'est chaud pour la liste de cadeaux (et nous les retraités n'avons plus de 13e mois pour faire passer la pilule). Chaque année, je répète la même litanie à mon mari "mais, pourquoi n'ont-ils pas fait des enfants pour mars ou avril ?".

Pour en revenir au mois de novembre, il finit en beauté, après la tenace grisaille de la première quinzaine qui donnait le bourdon. Ce matin, j'ai mis mon thermomètre dehors à 10h30...encore - 2°....Les toits à l'ombre étaient recouverts de givre.

Bon je sens que ça coince, côté écriture. Me voilà déjà bloquée, l'envie d'écrire n'y est pas. Faut que je trouve des sujets qui me parlent. Voyons voir.. Ah, tiens, ça revient !

J'aurais bien aimé lundi participer au petit jeu de Lakevio, illustré par la photo d'une devanture d'épicerie fermée. Ca me parlait franchement son sujet. Ces boutiques de village à l'abandon me fendent le cœur. J'avais d'ailleurs des photos de mon petit village, des 3 anciennes épiceries. Pas pu remettre la main dessus.

 Donc, ne pouvant remettre la main sur ces photos, j'avais projeté dimanche d'aller en prendre dans les villages alentours. Ce n'est pas ce qui manque et j'aurais eu l'impression de faire quelque chose de ma journée. Bizarrement, c'est surtout le dimanche que j'ai envie d'aller me balader - dans la nature, pas dans des centres commerciaux ouverts. Ca, ça me choque profondément. Mis à part le joli centre ville de Vichy, cela va de soi, Vichy ville thermale et touristique - Re-bizarrement, le dimanche, nous allons rarement nous promener en ville. Trop de monde, pas envie non plus d'acheter ce jour-là.

J'aime me promener en voiture dans la campagne, traverser des petits villages. Je me languis de les voir revivre. Les dimanches d'hiver, ça pue la solitude, la tristesse à plein nez.  Mais, mon "bonnet de nuit, j'ai failli écrire, benêt de nuit" a fait la fine bouche. Monsieur trouvait que ce serait dépenser de l'essence inutilement, pour un caprice de blogueuse, à qui ça ne rapporte rien. Alors, j'y ai fait la gueule et suis montée à l'étage. NA....et ne suis redescendue de l'étage que dans la soirée. NA, ça t'apprendra monsieur l'empêcheur de tourner en rond.

Futilités, futilités que rendre hommage à ceux qui ont, dans un passé pas si lointain, animé ces villages ! Futilités, j't'en foutrais moi !

Ca me fend le cœur de voir tous ces cœurs de ville, de village abandonnés à leur triste sort. Mais, après tout, c'est ma faute, c'est votre faute à vous aussi, gens derrière l'écran, qui les avons, avez, abandonnés au profit de ces mastodontes sans âme. D'ailleurs, à propos de ces boites à fric, j'ai regardé justement, dimanche, dans mon étage, 5 à 7 sur la Une, le reportage sur le patron de G-I-F-I...Quelqu'un parmi vous l'a t-il regardé ? Et, qu'en avez-vous pensé ? Vous l'avez pris pour un gentil patron, aimant ses employés comme ses enfants, ou au contraire comme un patron despotique, faisant de ses employés ses chiens-chiens à son pépère, à qui on distribue un nonos ou un biscuit de temps en temps pour se l'asservir totalement ?

Moi, il m'a choqué ce patron "paternaliste", qui se donne des airs de "gentil papa", 100e fortune de France avec ses 450 magasins - d'ailleurs, y'en a qui l'appelaient comme ça, papa...Pouah !  Mon dieu, vous avez vu son château rose, un château pour Barbie, si ça, c'est avoir du goût ?

Je voulais justement aller chez Giftruc, pour acheter une nappe en papier pour Noël et quelques bricoles. Et bien, après avoir vu ce reportage, où ce monsieur distribue les bons points à ses salariés - sous forme d'invitations dans son petit chalet de Megève, à plusieurs millions d'euros ou sur un bateau de croisière) selon son bon vouloir, comme un roi tout puissant, je n'ai plus envie d'aller dans ce magasin, où tout est "made in china pur jus", où le personnel "chie" dans son froc quand monsieur le grand manitou vient faire sa tournée d'inspection. Bonjour la poussière, elle tremble aussi, elle a intérêt à bien se cacher et les employés se mettre au garde-à-vous. Un peu comme dans "bienvenue à l'hôtel"...

Quand vous voyez que les employés font une chanson à la gloire de ce mec ! Franchement, je ne crois pas que j'aurais pu participer à cette mascarade. Je suppose que je me serais fait la malle au bout de peu de temps, n'étant pas lèche-botte. D'ailleurs, je l'avais fait dans un Prix Unique, me faire la malle, n'aimant pas qu'on me traite comme une carpette, bonne à être foulée aux pieds. Finalement, je dois avoir une âme communiste. Pourtant, il m'arrive de voter à droite, c'est bizarre ça. Ca ne doit pas tourner rond dans ma tête tous les jours. J'ai dû être girouette dans une autre vie.

 Et va y que je te fais la bise au patron, que je lui saute au cou (pas moi, les employées de chez Gifruc) - On se croirait dans une secte quand on voit ces images -

Bonjour la pression pour les responsables des magasins quand monsieur arrive avec madame, qui est là pour donner une note....B+, ce n'est pas assez bien, ça mérite un avertissement, dixit l'ancienne employée de giftruc, élevée au rang de madame de.

Mon dieu, quand je pense que moi, avec un B+ à l'école, j'étais aux anges et sautais au plafond. Et le maire du Lot (pas celui de la raie de Montcul) vu à une réunion, qui s'affuble d'une tenue de carnaval, parce que monsieur le grand manitou l'a voulu. Si ça, ce n'est pas être à la botte de ce monsieur qui fait la pluie et le beau temps dans le Lot  ! Faut bien dire que monsieur Ginestmachin truc a en projet un truc pharaonique dans le coin. Ah, que je n'ai pas aimé la conférence avec le maire du petit village, quand monsieur truc lui a dit "alors, ce permis de construire, je vais l'attendre longtemps ?....Paraît que monsieur Ca-hut-zac serait son ami...Aïe, aïe, aïe...comme qui dirait, ça sent pas bon, ça !

Finalement, y'a rien de mieux que vendre du "made in china" pour s'enrichir. Mais, à la décharge de  mr GIF...., paraît qu'il aurait aimé vendre du "100 % français", mais, comme les ouvriers chez nous ne veulent pas travailler pour 2 ou 3 euros de l'heure, et ben, c'est tant pis pour notre pomme et tant mieux pour la sienne après tout.

Bon, je ne vais pas taper plus sur ce patron atypique, autodidacte, qui a fait ses armes à 16 ans en tant que maquignon. J'ai souvenir dans mon enfance des maquignons, ils me faisaient peur avec leur blouse noire quand ils tâtaient le cul des vaches et qui, d'un ton sans appel, disaient aux paysans "allez, top là et qu'on en parle plus".

Finalement, la devise de monsieur Gif....pourait être "l'avenir appartient à ceux qui s'en donnent la peine, sans craindre d'écraser les autres".

ps : finalement, j'ai eu raison de mettre une photo de boucherie (si, si, suivez moi bien quand je parle à la fin des maquignons et de mr giftruc qui a commencé sa carrière en tant que tel, sur les traces de son papa, maquignon lui-aussi de son état). Pourtant, au départ, je ne voulais pas parler de ce monsieur giftruc. J'avais déjà mis la photo en ligne. Je voulais juste parler des magasins fermés. Si ça, ce n'est pas de la prescience ! Ah, tiens, finalement, je suis trop forte. Faut bien que je m'encourage, puisque mon benêt de mari ne veut pas le faire.

 

Novembre s'en va....bon débarras....Vive décembre

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Praline 01/12/2016 15:32

Je n'ai pas vu le reportage, j'étais... sur la route, en balade !
C'est la désolation partout, que des devantures poussiéreuses et pleines de toiles d'araignées (c'est bien pour les araignées, remarque ! hihi)
Dis donc, pour quelqu'un qui n'a pas envie d'écrire, c'est plutôt bien.
J'espère que tu ne fais plus la gueule à ton mari...
Bisous de brouillard, pouah c'est la purée ! m'en vais jouer au scrabble avec ma voisine.

heure-bleue 30/11/2016 17:57

Je n'ai pas vu le reportage mais les fermetures de magasin, c'est partout.
Dans mon coin, avec les travaux de la fameuse passerelle, les commerces ferment les uns derrière les autres, le petit marchand de légumes, lui est mort dernièrement à 36 ans, le bazar vient de fermer, le seul bistrot du coin aussi, le pressing, reste deux boulangeries et un Franprix, tu comprends pourquoi, on passe notre temps à Paris où les boutiques ferment aussi.

Fabie 30/11/2016 17:36

Je n'ai pas vu le reportage dont tu parles, mais vu ce que tu en dis, je comprends que tu n'aies pas voulu aller dans le magasin...
Je pense que malheureusement, il en est de même pour toutes les grandes enseignes...
Le parrain de mon fils aîné était propriétaire d'un magasin, obligé d'avoir une enseigne (à l'époque = Champion), s'est toujours battu avec la marque qui trouvait qu'il avait trop de personnel...
Quant aux anniversaires en décembre, je te comprends, mon ex est du 21 déc, et son fils aîné du 26 déc.
Avec Zhom, c'est janvier qui est privilégié : un fils du 3, lui du 9, un fils du 16, un petit fils du 30... alors cela fait beaucoup de cadeaux en peu de temps !!!
Je passe chez toi régulièrement, c'est comme cela que j'ai vu ton nouvel article, mais nous n'avons pas été prévenus.
Quant à ta brouille avec ton homme, j'espère que maintenant c'est passé :)
Bisous drômois