Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

blog à la fois humoristique, satirique, sans oublier mes coups de gueule.

Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous

D'après un devoir de Lakevio. Vous pouvez lire d'autres versions chez elle.

Que de souvenirs remontent à la surface en admirant ces bijoux dans les vitrines. Que d'envie j'ai de les posséder. Je passerais des heures à les admirer.

Du plus loin que me revienne
L'ombre de mes amours lointaines
Du plus loin du premier rendez-vous
Du temps de mes premières peines
Lors j'avais quinze à peine
Coeur tout blanc et griffes aux genoux
Que ce fût, j'étais précoce
De tendres amours de gosse
Ou les morsures d'un amour fou
Du plus loin qu'il m'en souvienne
Si depuis j'ai dit "je t'aime"
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous

C'est vrai je ne fus pas sage
Et j'ai tourné bien des pages
Sans les lire, blanches et puis rien dessus
C'est vrai je ne fus pas sage
Et mes guerriers de passage
A peine vus, déjà disparus
Mais à travers leurs visages
C'était déjà votre image
C'était vous déjà et le coeur nu
Je refaisais mes bagages
Et poursuivais mon mirage
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous

Sur la longue route qui menait vers vous
Sur la longue route j'allais le coeur fou
Le vent de décembre me gelait au cou
Qu'importait décembre, si c'était pour vous

Elle fut longue la route
Mais je l'ai faite la route
Celle-là qui menait jusqu'à vous
Et je ne suis pas parjure
Si ce soir je vous jure
Que pour vous je l'eus faite à genoux
Il en eu fallu bien d'autres
Que quelques mauvais apôtres
Que l'hiver et la neige à mon cou
Pour que je perde patience
Et j'ai calmé ma violence
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous

Mais tant d'hivers et d'automnes
De nuits, de jours et personnes
Vous n'étiez jamais au rendez-vous
Et de vous perdant courage
Soudain me prenait la rage
Mon Dieu que j'avais besoin de vous
Que le Diable vous emporte
D'autres m'ont ouvert leur porte
Heureuse, je m'en allais loin de vous
Oui, je vous fus infidèle
Mais vous revenais quand même
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous

J'ai pleuré mes larmes
Mais qu'il me fut doux
Oh ! Qu'il me fut doux
Ce premier sourire de vous
Et pour une larme qui venait de vous
J'ai pleuré d'amour, vous souvenez-vous?

Ce fut un soir en septembre
Vous étiez venus m'attendre
Ici même vous en souvenez-vous?
A vous regarder sourire
A vous aimer sans rien dire
C'est là que j'ai compris tout à coup
J'avais fini mon voyage
Et j'ai posé mes bagages
Vous étiez venus au rendez-vous
Qu'importe ce qu'on peut en dire
Je tenais à vous le dire

Ce soir je vous remercie de vous
Qu'importe ce qu'on peut en dire
Tant que je pourrai vous dire
Ma plus belle histoire d'amour
C'est vous
 

Cette chanson me vient à l'esprit quand je pense à mes humbles bijoux. Effectivement, du plus loin que je me souvienne, j'en ai versé des larmes pour mes bijoux.

Du plus humble, quand j'avais environ 6 ans. Ma première petite bague, offerte par ma mère (ça doit bien être le seul bijou que j'ai reçu d'elle), une bague de 4 sous, achetée sur la foire de Moulin-Engilbert, dans la Nièvre (ça, je m'en souviens aussi, car, comme nous étions une nombreuse fratrie, un ou deux enfants avaient le droit de les accompagner dans la voiture d'un voisin). Mais ma mère (à moins que ce ne soit mon père, car ça m'étonnerait fort que ma mère ait pu faire du sentiment) avait promis aux restants de revenir avec un petit cadeau. Pour moi, ce fut une bague, la plus belle bague du monde. Bague aussitôt offerte, aussitôt disparue dans l'évier quelques jours plus tard.

Ah, j'en ai versé des larmes ! Ah, je l'ai cherchée longtemps, longtemps, mon premier petit bijou. C'est fou comme certains souvenirs lointains vous marquent à jamais. Pourquoi justement me rappeler de cette petite bague, quand je devais avoir bien d'autres souvenirs, mystère et boule de gomme !

Le 2e bijou, c'était pour ma communion, une chaine en or, offerte par ma marraine, une très belle chaîne, une des rares fois où j'ai du voir ma marraine. Chaîne en or, mise à de très rares occasions, car interdiction de mettre sa chaîne de communion pour aller à l'école (laïcité, étais-tu passée par là ?). Un jour, j'ai enfreint l'interdiction et l'ai mise un dimanche après-midi pour aller jouer au gendarme et au voleur avec mes cousins. Et hop, un corps à corps avec un cousin et disparue la chaîne. Elle-aussi, je l'ai cherchée, cherchée longtemps. J'ai passé des heures dans le chemin où nous avions joué à une bataille rangée. Ma mère n'en a jamais rien su.

Là encore, que de larmes !

Ensuite, mon prochain bijou..ma bague de fiançailles en or blanc, offerte par mon fiancé, bague achetée à Paris...Mon cher fiancé n'avait pas de compte bancaire à l'époque. Il avait mis l'argent dans son sac de voyage, sac de voyage qu'il avait perdu de vue un instant sur le quai de la gare. Ouf, il avait remis la main dessus. Faut croire qu'à l'époque, les voleurs étaient moins nombreux. Car, maintenant, va donc perdre de vue une seule minute ta valise. Si ce n'est un voleur, ce sera le GIGN qui te la fera sauter.

Ensuite, ce fut l'alliance, mise très peu de temps, car mes doigts se sont mis à enfler. J'ai dû la porter un ou 2 ans. Elle a fini au fond d'un tiroir.

Par la suite, quelques bagues en or, achetées de ci, de là, suivant la fortune du moment ou un appel vigoureux du pied au mari.

Bagues un jour qui passèrent à la casserole. Oui, à la casserole. Je les ai mises à bouillir avec du liquide vaisselle. Paraît qu'il n'y avait rien de tel pour leur rendre leur éclat. Ce fut effectivement vrai. Ma belle aigue-marine avait retrouvé son éclat bleuté. Voulant une autre fois renouveler l'opération, je les ai mises dans la casserole, ai allumé le gaz et suis sortie de la cuisine. Le téléphone a sonné.....et j'ai oublié mes bijoux. Je devais être probablement avec ma bavarde de sœur, qui me lit de temps en temps...car, une heure après, entrant dans la cuisine, une forte odeur de brûlé se dégageait de la casserole. Mes bagues étaient collées au fond, noires...La belle aigue-marine avait viré au noir. Fini son éclat bleuté.

Pour nos 40 ans de mariage, mon mari m'avait offert un superbe ras du cou en or. Celui-là, je ne vous dirai pas où il est. Peut-être un jour, qui sait !

Mes bijoux et moi, ça a toujours été une belle histoire d'amour.

Si vous avez l'âme triste, achetez vous un bijou en or. Dites-vous que l'or est un très bon placement, bien meilleur qu'un livret A...

Ce collier n'est pas en or. Avis aux voleurs patentés qui s'égareraient par hasard sur mon humble blog.

Ce collier n'est pas en or. Avis aux voleurs patentés qui s'égareraient par hasard sur mon humble blog.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamiekeke 19/10/2016 12:13

COUCOU Bonjour à toi ...
Tu m' as bien fait rire ce matin chez Miminounette ha ha ha avec tes histoires d' hôpital , c' est sûr que nous n' avons pas la répartie de mimi mais rassures toi , elle nous venge amplement ha ha ha .
Par contre si un jour (?) on se rencontre alors là surtout pas d' andouillette pour moi ha ha ha berkkkk j' ai horreur de ça ha ha ha .
Allez je te laisse à tes occupations , importantes je le sais .
Gros bisous marseillais du mardi ensoleillé .
Renée (mamiekéké).

Julie 19/10/2016 17:17

Oui, contente que Mimi ait repris du poil de la bête. J'espère qu'elle sortira bientôt de l'hôpital et que tout se passera bien à Belleville. Pour Ray aussi, ça serait du soulagement.
Si pas d'andouille, peut-être une petite saucisse aveyronnaise alors !

Tarrah 18/10/2016 11:45

c'est une magnifique chanson d'une grande chanteuse...tu n'as toujours pas changé ta police de commentaires!!!!! Mais quelle idée de mettre les bijoux à cuire? il existe des produit de nettoyage chez les bijoutiers, sinon tu lui portes il le fait gratos en principe! Quelle tristesse pour ta première petite bague, quand au bijoux de communion, pour moi, idem tout perdu, chaine et croix en or...pas pour tout le monde je suppose...c'est là que je me suis dit...que je ne serais jamais riche...bisous.

Julie 18/10/2016 19:52

Bon, voulant changer la grosseur des commentaires, que je n'ai pas trouvé, rien de rien, je me suis aperçue qu'Overblog avait encore changé ses designs. Plus simple, mais moins de fonctions quand on est pas premium. Es-tu premium ? Payes-tu pour avoir accès à d'autres fonctions ? Plus facile pour mettre les liens, mais toujours 10 seulement.
Comme tu dis, on ne sera jamais riche. Moi-aussi, j'ai de sacrés pas très catholiques avec l'argent.

Eve 18/10/2016 00:01

ah mince c'est pas de chance !!! j'ai quelques bijoux dont 4 alliances ( j'en achetais une tous les 10 ans pour renouveler le > , je les porte , mais je ne suis pas une croqueuse de (( bijoux )) diamants ,
je ne me souviens pas en avoir perdu - et ton ras du cou , t'en as fait quoi ???
bisous

Julie 19/10/2016 17:01

Ton ras du cou, t'en as fait quoi ? Chut, secret....
Bises

mamiekeke 17/10/2016 23:09

Fort belle chanson de BARBARA mais jamais je ne t' offrirai de bijou promis ha ha ha .
Moi j' en ai un boite pleine mais hélas s' il ne sont pas tous vrais il y en a en toc , très joli mais en toc et je ne peux plus les porter car sitôt que je les met ils virent au vert de gris et mon cou ou ma peau devient toute verte ou noire ha ha ha .

Bonne nuit chère Julie ou Juju ...
Gros bisous marseillais .
Renée (mamiekéké).

Julie 19/10/2016 17:07

Tout comme toi, j'ai des tas de bijoux fantaisie. Tu sais, faut les acheter sans nickel et sans sel de plomb. Je suis allergique à certains bijoux fantaisie et pas à d'autres. Ca doit venir de leur qualité.
Bises

liliplume 17/10/2016 22:57

jolis souvenirs

Julie 19/10/2016 17:15

Jolis et moins jolis. Car, c'est toujours triste de perdre ses bijoux.

Praline 17/10/2016 20:54

J'ai quelques jolis bijoux offerts à différentes occasions par mon mari : fiançailles bien sûr, alliance, puis à la naissance des enfants.
Si tu savais comme je suis contente que tu aies cité cette chanson de Barbara, je la chante aussi, mes amis adorent l'entendre, il faut dire que Barbara est ma chanteuse préférée. Et puis je considère que les deux plus belles chansons françaises sont : ma plus belle histoire d'amour de Barbara et quand on n'a que l'amour de Jacques Brel. Je pleure en écoutant ces deux merveilles, mais pas en les chantant ;-) Bises reconnaissantes ma Juju !

Julie 19/10/2016 17:08

Si tu as une jolie voix, enregistre toi et mets nous une vidéo, ça nous ferait plaisir. Si, si, sans blague.

la Mère Castor 17/10/2016 15:00

Les bijoux, tout un roman...

Julie 19/10/2016 17:09

J'en ai des tas d'histoire sur mes bijoux. Des bons, des moins bons. Et, je ne parle pas des disputes que ça occasionné parfois avec mon mari ou mes enfants.

Fabie 17/10/2016 13:47

J'aime les bijoux, mais je ne suis pas attirée par les bijoux trop chers...
Depuis la maladie, je dis que je suis économique, car les bijoux sont interdits côté lymphœdème, avant j'étais du genre à avoir beaucoup de bagues.
Ton nettoyage de bijoux me fait penser à ma marraine qui avait fait bouillir un thermomètre pour le désinfecter :)
Bonne journée
Bises drômoises

Julie 19/10/2016 17:10

J'aime tous les bijoux, les chers, les moins chers, les fantaisies. Je regrette seulement de ne pas avoir acheté plus de bijoux pour faire des placements.
Ah, ah, faire bouillir un thermomètre, je n'en suis pas encore là.

Rose63au 17/10/2016 13:05

jE NE SUIS PAS FAN DE BIJOUX @ VRAI DIRE
Et encore moins depuis que ma cousine justement a reçu la visite d'indélicats partis les poches pleines lui laissant le soin de tout remettre en ordre dans la maison les salauds même les bijoux de familles et ceux de son fils , c'est horrible pour s'en remettre
Je comprends qu'il en ai qui ressemble à des sapins de Noël ambulant mais au risque de se faire massacrer sur place
oupsss
Bonne journée

Julie 19/10/2016 17:12

Ca, ça a toujours été ma grande crainte les voleurs. Mes voisins ont été cambriolés l'année dernière. Ils n'ont pas pris les bijoux. Tu sais pourquoi ? Parce qu'ils étaient cachés dans un endroit insoupçonnables..bien sûr, je ne dis pas lequel sur internet. Non pas que je pense à toi, mais, il peut toujours y avoir des oreilles qui traînent.

biker06 17/10/2016 12:55

Je ne conseillerai donc pas de t'acheter des bijoux car soit tu les perds ou soit tu les brules....
Les montres aussi sont un bon investissement. Je vois celle qui m'a été offerte pour mes 50 ans et elle a doublé de prix en 10 ans...
Bonne semaine
Bizz
Pat

Julie 19/10/2016 17:14

Pourtant, j'adore recevoir des bijoux, même s'ils ont souvent un sort funeste. Pas assez à mon goût d'ailleurs. Car, pour moi, un beau bijou, ça s'offre, ça ne s'achète pas soi-même. Les montres, ma foi, à moins d'avoir une grande marque. C'est quoi ta marque ? sourire.

heure-bleue 17/10/2016 12:24

Chez toi, c'est une histoire vraie, je n'aimais pas les bijoux, j'ai eu deux bagues, je les ai perdues, aujourd'hui, je collectionne les bracelets en argent.

Julie 19/10/2016 17:15

Oui, c'est en partie vrai...mais, bien-sûr, j'ai aussi gardé une part de secret. Ca fait un moment qu'on ne m'en a pas offert. Dommage.