Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

blog à la fois humoristique, satirique, sans oublier mes coups de gueule.

Bonne nuit les petits

Diaporama. Ce n'est qu'un modeste coucher de soleil. Je me promets de vous en montrer de bien plus beaux en novembre.
Diaporama. Ce n'est qu'un modeste coucher de soleil. Je me promets de vous en montrer de bien plus beaux en novembre.
Diaporama. Ce n'est qu'un modeste coucher de soleil. Je me promets de vous en montrer de bien plus beaux en novembre.
Diaporama. Ce n'est qu'un modeste coucher de soleil. Je me promets de vous en montrer de bien plus beaux en novembre.
Diaporama. Ce n'est qu'un modeste coucher de soleil. Je me promets de vous en montrer de bien plus beaux en novembre.
Diaporama. Ce n'est qu'un modeste coucher de soleil. Je me promets de vous en montrer de bien plus beaux en novembre.
Diaporama. Ce n'est qu'un modeste coucher de soleil. Je me promets de vous en montrer de bien plus beaux en novembre.
Diaporama. Ce n'est qu'un modeste coucher de soleil. Je me promets de vous en montrer de bien plus beaux en novembre.
Diaporama. Ce n'est qu'un modeste coucher de soleil. Je me promets de vous en montrer de bien plus beaux en novembre.

Diaporama. Ce n'est qu'un modeste coucher de soleil. Je me promets de vous en montrer de bien plus beaux en novembre.

Y'en a qui disent "arrête de te plaindre le bec plein", "arrête de geindre, y'en a de plus malheureux que toi", "arrête de te regarder le nombril".

Vous croyez qu'en me disant ça, regarder ceux qui vont moins bien que moi, ça va faire avancer le smilblick ? D'abord, vous croyez que je vous dis tout ? Ce n'est qu'une partie cachée de l'iceberg, un énorme iceberg qui me cache la vue du bonheur. Oh, que c'est joliment dit ! "tiens, prend une pastille de Vichy Julie pour te récompenser".

Vous croyez qu'en comparant ma vie, par exemple, avec le niçois qu'on a vu au JT de TF1 ce midi, qui vit depuis 6 mois avec femme et enfants dans une voiture, vous croyez qu'en comparant ma vie avec celle des migrants, chassés de leur pays par la guerre, qui vivent dans des terrains vagues, ça va me redonner la pêche en me disant que nous avons une chance phénoménale d'avoir un toit sur la tête et 4 sous pour manger à notre faim ?

Je vous avouerai humblement que je préfère regarder plutôt vers le haut. C'est quand même plus jouissif de rêver à un bel appartement, avec vue sur mer, qu'à un appartement avec vue sur un terrain vague. Z'êtes pas de mon avis ?

Au moins, même si je ne m'aime pas, j'aime mon pays, malgré ses dirigeants, c'est déjà ça. Je ne quitterais jamais la France, même si la Marine débarque. Non, je ne partirai pas m'installer à l'étranger, en Suisse ou en Corse (dixit l'Enrico), parce que j'aurais honte d'être française ou que mon mal être me pousserait à aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte.

Non, je ne m'en prends effectivement qu'à moi-même si je ne suis pas bien. Mais, que voulez-vous, c'est comme ça ! Changer sa façon d'être, serait comme vouloir ressembler à Angelina Joly à mon âge. Ah, cher Brad Pitt que j'ai revu avec plaisir hier dans Légende d'automne ! Bonté, quels yeux ! Ah, si j'avais 20 ans de moins ! Non, pas 20 ans, 30 ans..."arrête de rêver la Juliette, t'es pas née au bord de la Tamise, Bratt Pitt n'aurait jamais été de toute façon ton Roméo".

Je me suis fait un petit test pour savoir si j'étais stressée, nerveuse, anxieuse. Le test m'a dit "alors, là, courez vite vous soigner", vrai de vrai. J'avais juste à toutes les questions. Merci pour euphytose, je vais envoyer mon mari m'en chercher. Mon mal être date de bien plus longtemps. Demandez à ma fille, elle ne vous dira pas le contraire, j'ai toujours été comme ça, un jour bien, un jour mal.

En attendant, je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule à avoir des acouphènes. Ca me rassure. Vous vous êtes adaptés que vous dites. Alors, tant mieux. Peut-être qu'un jour, moi-aussi, je m'y ferai. Aller voir mon toubib ? Et oui, ça fait 3 mois que je dois y aller. Mais, ces gens-là, faut bien dire que, moins on les voit, mieux on se porte, devrait se porter.

Hier, nous sommes allés avec mon mari voir le coucher de soleil sur la colline de la commune d'en face et marcher un peu dans les petits chemins. Je me suis auparavant donné un coup de pied dans le derrière sur vos conseils pour réagir. Nous avons la chance cette année d'avoir une fort belle arrière saison (jusque là) - j'ai un mari toujours d'accord de lever la patte quand je lui demande, au moins un truc positif - Dommage qu'il n'y ait pas plus de boulot en province, dans les villes moyennes, car là est le bonheur. Enfin, le bonheur qu'on veut bien se donner, quand notre cerveau n'est pas envahi par les ondes négatives, venues du fin fond des âges.

Donc, hier, après être allée me balader sur la colline, avec vue sur les monts d'Auvergne, après avoir admiré le soleil se coucher discrètement derrière un nuage inoffensif, après avoir bu un petit verre de rosé, après avoir soupiré devant Brad Pitt, après avoir regardé vivre le président d'août 2014 à février 2015 - ma foi, ce président-là, vu au travers du regard discret d'une caméra, ce président-là dis-je, me fut presque sympathique. On y voyait un homme "presque normal", avec ses hésitations, ses préparations de discours, ses essais de caméra, sa politesse envers ses conseillers, sa garde rapprochée, ses commémorations avec sa copine la pluie - tiens, au fait, j'ai lu que le bateau élyséen prenait l'eau, que la garde rapprochée commençait à faire ses valises, sentant le navire prêt à couler. Les rats quitteraient-ils le navire en prévision d'une catastrophe annoncée ?

Bref, après avoir vu tout ça, j'ai pris un demi-lexo et me suis endormie rapidement. J'ai juste eu le temps de recompter les moutons, aperçus sur la colline, une quarantaine. Ce matin, j'ai été heureuse de voir que je ne m'étais pas réveillée une seule fois en 7 heures. Ca a eu le don de me mettre de bonne humeur et d'attaquer la journée du bon pied, malgré les ronronnements dans mon oreille.

Et bien, moi je vous le dis, ce président-là, aux plus bas des sondages, gardant toujours un calme olympien en toutes circonstances, faisant fi de toutes critiques, vous verrez qu'on le reverra au 2e tour l'année prochaine. Entre un petit pois sauteur, un crabe dormeur vieillissant, un bellâtre tout droit sorti d'une revue de mode, le Rocco Siffredi du massage dans les baignoires, je me dis que ce "navet-là", on le retrouvera dans notre potage l'année prochaine.

J'ai l'intention d'aller voter aux primaires de la droite. Quant à faire, autant choisir son prétendant au trône, mais le choix va être rude.

Bon, sur ce, bon week-end.

Bonne nuit les petits

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

liliplume 27/09/2016 21:36

efficace : le millepertuis

attention au lexo , pas bon, il vaut mieux seresta parait il

Eve 24/09/2016 20:30

j'ai tellement déprimé pendant des années, que je ne te dirais pas plus que ce que j'ai dit précédemment, personne ne peut nous aider vraiment , c'est à nous seules de faire le chemin , ce n'est pas évident !! je n'ai jamais voulu prendre de médocs , mais j'ai pleuré des jours et des jours et mon mari a été patient, lui qui ne l'est pas !!!!
J'ai lu des tas de bouquins sur la dépression , sur la psychologie, sur le couple , le déracinement; sur plein de trucs , et j'ai compris qu'il faut accepter de voir le verre à moins plein plutôt qu'à moitié vide , mais ça été très dur -
allez dépêche toi de voir pour la smart box ,et le temps risque de se dégrader -
faut voter pour la primaire ??, je ne me souviens même plus - et je ne voterais sûrement pas Marine, ah non , elle sait mieux enrober ses phrases que son père mais elle le vaut - on n'a pas tout de bien en France , mais là pour déprimer un bon coup , faut aller faire un tour en Russie ou Hongrie , où on nous fait fermer le bec en cas de désaccord - d'avance je te souhaite une bonne nuit pleines de beaux rêves, et pis si tu rêves pas , dors !!!!
Bises

julie 25/09/2016 11:06

Oh, je ne sais bien que personne ne peut m'aider, que c'est à moi de trouver la volonté de m'en sortir. Finalement, la smart box, vais la laisser de côté et voir si je peux renouveler l'abonnement pour l'année prochaine. Ca fait un an et demi que nous l'avons. Pas la peine de partir quand on en a pas envie.

heure-bleue 23/09/2016 21:58

Je vais aller voter aux deux primaires, je sais qui je ne veux pas mais je ne sais pas qui je veux, marre des mêmes têtes et des mêmes erreurs, et si Marine arrive, je retourne en Belgique.

julie 25/09/2016 11:07

Idem, marre des mêmes têtes. Pourtant, y'a la tête du petit bellâtre, ma-cron-nite. Mais, celui-là, j'aime pas ses lois.