Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

blog à la fois humoristique, satirique, sans oublier mes coups de gueule.

La campagne bourbonnaise est belle

La campagne bourbonnaise est belle

Il y a quelques jours, nous sommes allés chez ma mère.

Pour aller chez elle, nous traversons la campagne bourbonnaise.

Qu'elle est belle au petit matin la campagne ! - bon, là, il était déjà 10h30 -

Quelques nuages de brume flottaient encore dans les champs.

J'aime prendre cette route, du côté de Jaligny - vous savez, Jaligny de la Soupe aux choux, avec le regretté Jacques Villeret - La nature est paisible, calme, tranquille. J'aime me promener dans la campagne, mais pas y habiter. Dans les immenses champs, des vaches et des chevaux paissent paisiblement l'herbe rare. Sinon, on les voit attablés autour d'une mangeoire remplie de foin. Elles en profitent aussi pour prendre un bain, leurs pattes pataugeant à mi-cuisse dans la boue - bon, là d'accord, je n'aime pas trop, mais, qu'y faire, les paysans ne vont pas leur dérouler un tapis rouge -

Nous avons vu aussi au loin plusieurs chevreuils.

- arrêtes-toi, arrêtes toi que j'ai dit à mon mari, faisant sursauter la voiture.

- trop tard, nous sommes passés, je ne vais pas faire demi-tour.

- Finalement, nous devrions plus souvent nous lever tôt, on en rate des choses le matin.

C'est ce que je préfère quand nous allons chez ma mère, la route. Nous prenons de préférence les petites routes, bien plus tranquilles qu'une certaine voie envahie de camions filant à l'est, vers la Saône et Loire et le pays de Montebourg. Vous savez qui c'est Montebourg, ce vieux beau toujours prêt à lever de jolies chevrettes ?

Nous sommes passés à St Seine. Vous vous rappelez St Seine ? Mais, là, point encore de fleurs, c'est trop tôt. Toujours des volets fermés. Je me fais toujours les mêmes réflexions et j'ai toujours le même petit pincement au cœur. Jamais un chat quand nous traversons la rue principale. Ce matin-là, le café-épicerie était fermé. J'espère qu'il n'a pas mis la clé sous la porte.

- tu as vu, encore une maison fermée ?

A chaque fois, c'est le même crève-coeur. Et, je prononce toujours les mêmes mots :

- heureusement qu'il reste des paysans pour entretenir les campagnes - certains qui disent que ce sont des profiteurs de subventions, n'ont qu'à venir nettoyer les fossés, les champs, les haies, les bois - Je les vois comme les sentinelles du monde rural.

Du boulot nous attendait chez ma mère.

Mon mari est devenu depuis janvier, préposé au nettoyage du poêle à mazout, poêle avec un chapeau et un petit e pour ne pas prêter à confusion.

Le poêle est vieux, il faut le nettoyer tous les 2 mois.

Mon mari s'en est vu. Il est obligé de changer de tenue, ses mains baignant dans le mazout.

Moi, je tiens la lampe de poche, ma mère fait ses commentaires ", maintenant que tu sais faire, ça devrait aller vite, comment ça se fait qu'il reste encore autant de mazout ? Déjà impatiente.. Ca a le don d'énerver au plus haut point mon mari "vous me faites de l'ombre, je ne vois rien, dégagez".

Tout ça prend une heure. Et, franchement, mon mari n'aime pas.

Ensuite, nous sommes passés à table avant d'attaquer les autres besognes.

Pour mon mari, taille de printemps des rosiers, redresser une barrière, m'aider à dévisser un ou 2 lustres. Oui, moi, j'étais chargée de nettoyer les suspensions en verre, 7 ou 8. Même le néon de la cuisine y est passé, encrassé qu'il était par la poussière du poêle à bois, oui, à bois, il y a 2 poêles.

Attendez, attendez, ne partez pas, ce n'est pas fini.

J'ai poursuivi par l'aspirateur, le nettoyage de la salle de bain, un peu de nettoyage à droite et à gauche.

Pendant ce temps-là, mon mari s'attaquait à un ourlet de pantalon de ma mère. Il est plus doué que moi.

Attendez, attendez, ce n'est pas fini.

Ma mère a voulu que nous montions au cimetière des jardinières de pensées.

Mais, je crois que c'était pour voir où allait être enterré un villageois, les obsèques ayant lieu le lendemain. Pour quelqu'un qui passerait ici me lire, c'est le père d'un certain jeune homme qui s'est tué en moto, il y a quelques années et qui habitait à côté du boulanger.

Ma mère était contente, nous-aussi, satisfaits du devoir accompli.

Par contre, je n'ai pas fait les vitres, ma mère s'en étant chargé, 2 jours auparavant... à 89 ans. Vous savez comment elle nettoie 2 fenêtres haut perchées ? Elle monte sur l'escabeau, ensuite, elle monte sur la machine à laver, la fenêtre de sa salle de bain, étant difficile à atteindre. La fenêtre du "fournier", elle aussi difficile à atteindre, ma mère grimpe dans l'évier pour la nettoyer. Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est le fournier, c'est le nom de la pièce où se faisait le pain il y a bien longtemps. Effectivement, il reste encore le four condamné.

Quand ma mère a quelque chose dans la tête, elle ne l'a pas ailleurs comme on dit. Vous savez la meilleure ? Hier, une dame a appelé, dame qui devait lui faire ses vitres, il y a une ou 2 semaines. Donc, vitres plus à faire. Elle lui a dit "venez, j'aurais bien quelque chose à vous faire faire ?". Je lui ai demandé comment elle la payait. Elle a répondu "on s'arrange". Ma mère est comme ça. Avec elle, on s'arrange. Dans ce mot, il y a tout ou rien. Elle peut donner beaucoup, comme rien du tout.

Ma mère adore manger. Elle nous avait mis l'eau à la bouche pour que nous venions. Là, elle avait fait fort. Devinez ce que nous avons mangé ?

Du pâté de chevreuil et un civet de chevreuil, préparé par une de ses voisines. Une poure délice.

Nous avons aussi ramené quelques restes. Réchauffé, c'est encore meilleur.

Y'a pas à dire, la nature nous offre de bien belles choses.

Triste pour le chevreuil ? Même pas. Dieu l'a fait naître sur 4 pattes, moi sur 2. A chacun son destin.

La campagne bourbonnaise est belle
La campagne bourbonnaise est belle

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

liliplume 19/03/2016 23:59

Praline : je connais, là où il y a Le Pal !

Praline 20/03/2016 11:59

Voilà c'est ça Lili ! mes parents habitaient à Thiel et j'y avais moi même une résidence secondaire que j'ai vendue quand mon mari est mort. Le Pal j'y ai emmené mes enfants tous les étés.

Julie 20/03/2016 10:48

Le Pal ouvre le 9 avril. Nous passons devant pour aller à Dompierre. J'adore ce parc. La semaine dernière, il y avait un article concernant l'éléphante, la mère de petit Tom, qui s'était fait une fracture du pied. une 1ere mondiale, on a réussit à la sauver..Elle a failli être euthanasiée..

Fabie 19/03/2016 19:07

Au moins, vous n'avez pas fait le voyage pour rien ;)
Ma mère, bien plus jeune que la tienne... a pour habitude de demander à ses invités de lui faire des travaux, bilan : elle en a rebuté quelques uns.
Un poêle à mazout, j'en ai eu un, un jour j'ai bien cru qu'il allait exploser tellement il ronflait.
Les pompiers ont envahi la maison, aéré, et arrêté le poêle.

A mon avis c'est compliqué l'histoire des aides à domicile, car il s'agit normalement de personnes qui sont là pour aider dans les nécessités du quotidien, alors après la définition de ces nécessités peut être sujette à discussions...
Mais les aides à domicile n'ont pas la vie facile, les kms entre deux "clients" ne sont pas toujours payés, parfois il leur faudrait sortir de chez quelqu'un et être dans la minute qui suit chez la personne suivante...etc.... Et elles sont loin de percevoir l'intégralité de ce que règle "le client" ...
Bises drômoises, bien printanières aujourd'hui

Julie 20/03/2016 10:53

Je vais faire un article un de ces jours sur les aides à domicile, qui concerne beaucoup de personnes âgées. Ma belle-mère use toutes celles de la Drôme. Je trouve inadmissible que ces aides soient obligées de prendre leur propre voiture. Quand elles sont en panne, elles ne peuvent pas aller au boulot. Ma belle-mère nous a dit que dans le temps compté, il fallait déduire 1/4 d'heure pour leur permettre d'aller d'un client à un autre. C'est le bagne ce boulot. Beaucoup abandonnent au bout de quelques jours.

Praline 19/03/2016 20:56

Tu as raison Fabie, dans la réalité les nécessités et priorités ne sont pas celles définies sur le protocole... on dirait qu'on se fiche de la figure des personnes à aider...
Les aidants n'ont pas la vie facile certes, pour faire ce travail il faut avoir la vocation.
En ce qui concerne l'entre deux interventions, là où je travaillais, sur le contrat remis aux bénéficiaires, il était stipulé qu'un temps de déplacement de dix minutes était nécessaire.
Les aides sont payées au smig... comme tout le monde hélas.

Praline 19/03/2016 17:39

J'ai lu ta réponse concernant les aides à domicile. Je suis bien de ton avis qu'il est aberrant qu'une aide ménagère ne puisse pas monter sur un escabeau pour faire les vitres. Combien de fois ma petite maman a été désolée de voir son aide ménagère refuser de faire des travaux que maman ne pouvait exécuter. Elle me disait "mais la poussière à portée de ma main je peux très bien la faire alors que sur le dessus du buffet je ne peux pas !" etc etc... J'ai travaillé ces vingt dernières années dans un pôle personnes âgées et j'ai posé la question... la réponse est que le service est un service d'AIDE et non pas un service pour faire à la place. C'est stupide mais c'est comme ça. Car pour moi, selon la logique que je crois bonne, l'aide est bien nécessaire là où les personnes ne peuvent faire par elles-mêmes ! Les personnes qui ont besoin de plus doivent faire appel à une femme de ménage qui peut tout faire. C'est comme pour le code du travail, il y a des choses à revoir :-)

liliplume 19/03/2016 16:50

Près de St Pourçain sur Sioule...

Julie 20/03/2016 10:45

Et moi, à 3km de Vichy. Une autre blogueuse a des sœurs du côté de Montluçon, comme ça, on a fait le tour de l'Allier.

Praline 19/03/2016 17:40

Et moi tout près de Dompierre/Besbre...

Eve 19/03/2016 11:56

je lis tes réponses --- tu dis > je viens de bavarder avec ma fille , elle me dit l'aide ménagère qui lui a été octroyée , ne vient que 2 h par semaine - hier cette dame a fini avant les 2h de passer l'aspirateur , éponger et poussières les pièces que l'association PERMET et le repassage autorisé !!!! elle demande que puis je faire ??, ma fille lui dit j'aimerais les vitres---- réponse ha non
ce n'est pas autorisé -- au final elle a accepté le dedans des fenêtres à sa hauteur , mais pas l'extérieur !!! ni celle qu'il fallait monter sur une chaise --- alors quand je vois ce que tu écrit , c'est dangereux pour ta mère , mais les associations comme pour les apprentis , ça devient n'importe quoi , faut quand même pas pousser , si tu viens pour aider les gens ou apprendre un métier , faut arrêter, ça sert à quoi de prendre les gens pour nettoyer ce que à la rigueur tu peux faire -- y a vraiment des anomalies!!! ha c'est sûr si la personne rate une marche en descendant et que se foule une cheville , allez un procès de plus - on est devenu trop tatillon - travailler mais bientôt repasser sera dangereux , utiliser l'aspirateur impensable ect .... alors que certains métiers dans des fonderies ou découpes de viande sont VRAIMENT dangereux - bonne journée , temps gris ici et venté -

heure-bleue 19/03/2016 10:45

Ta mère ne connait pas son bonheur de vous avoir mais elle devient imprudente, elle est âgée et peut tomber, je suppose qu'elle te t'écoutera pas.

Julie 19/03/2016 11:37

Ma mère, à 89 ans, nous commande encore comme des gamins, mais, elle n'a plus le même répondant qu'il y a encore 10 ans. Maintenant, c'est surtout de la pitié que j'éprouve pour elle, qui est seule dans son village, malheureuse de n'avoir plus d'enfant sur place, après la mort d'un de mes frères, frère qui pourtant, lui en faisait voir de toutes les couleurs. Ce n'est plus qu'une vieille femme, qui a une adoration pour mon frère le plus jeune, mais qui n'habite pas sur place. Elle lui téléphone pour un oui, pour un non, lui prépare ses plats préférés quand il vient, ne jure que par lui (elle nous a raconté que sa dernière petite fille de 5 ans, récemment, avait décroché le téléphone et avait appelé son père "papa, y'a ta maman chérie qui veut te parler"). Non pas qu'elle ne nous aime pas, il suffit de voir quand l'un ou l'autre est gravement malade, mais, lui, le petit dernier de 50 balais, elle lui voue un culte, comme elle a voué un culte pour d'autres fils...Le culte de l'HOMME, comme ça se passait au bon vieux temps, comme ça se passe encore dans beaucoup de pays.

Eve 19/03/2016 00:42

il a bien bossé ton mari !!! toi aussi -
ta mère est une acrobate pas marrante , mais tu nous l'a déjà dit , donc pas étonnée
pour le chevreuil tu n'as pas tort, c'est le cycle continuel de la chaîne alimentaire.
hum ça donne envie d'en manger !!

Julie 19/03/2016 11:23

Si ma mère savait que j'écris sur elle, elle serait capable de me déshérité. Et, ma foi, ce ne serait pas une bien grande perte, car, notre petite propriété ne vaut pas tripette..Rien ne se vend plus à la campagne
Pour ce qui est d'aider notre mère, c'est normal, puisque elle est seule.
C'est vrai qu'il était délicieux le chevreuil, préparé par la voisine.

Praline 18/03/2016 23:41

J'oubliais : Jaligny je connais, j'y suis allée, histoire de voir s'il y avait la statue du Bombé ou du Glaude :-) C'est pas loin de mon bled natal...

Julie 19/03/2016 11:20

Et voilà une autre ex-bourbonnaise. Jaligny, j'y suis allée la dernière fois pour la foire aux dindes. Mon mari, à une époque, quand il était au chômage, il y a 20 ans avait regardé une boutique à vendre là-bas.

liliplume 18/03/2016 23:18

Marrant : ma maison de campagne bien-aimée se trouve dans le bourbonnais , pas loin de Jaligny

Julie 19/03/2016 11:19

A te lire, je sais que ta maison est dans le coin, mais, je n'ai jamais pu la situer exactement. Je sais qu'elle n'est pas loin de Moulins, qu'il y a une rivière, mais, c'est tout. Hi, hi. Je sais aussi que tu connais Vichy, mais, tout le monde connait Vichy le dimanche surtout.

josse 18/03/2016 19:18

La soupe aux choux, mes enfants regardait souvent ce film, cela les amusait beaucoup.
Tu parles d'une journée...heureusement le soleil était là
Le nettoyage du poêle chez ma mère, ce fut la corvée de mon homme pendant des années.
C'est très beau un chevreuil qui court dans les champs, et dans l'assiette c'est très bon.
Il vous reste la fin de la semaine pour vous reposer.
Bonne soirée.

Julie 19/03/2016 11:17

Bonjour Joss. Oui, une journée chargée, mais c'est le prix à payer pour ne pas dormir sur place. Je hais dormir chez les autres, passant souvent des nuits blanches.

estheriane, mialjo 18/03/2016 18:54

punaise t'en a écrit des articles, en peu de jours, je mangerai pas de chevreuil le pauvre!!!!!!!!!! ta mère est drôlement agile pour 89 ans, je ne le ferais pas moi, en tout cas vous avez fait votre BA, c'est le principal, il est quand même top ton mari...je ne comprends pas pourquoi tu lui râles toujours dessus, il est très patient, et très très gentil...je ne sais pas qui s'est tué en moto, comme jeune homme, par contre Montebourg physiquement, il n'est pas moche....je trouve...allez...bisous dame Juju...le tour part le 2 juillet...je t'attends!

Julie 19/03/2016 11:16

Parfois, ma mère est inconsciente. Si elle se cassait la figure, c'en serait fini pour elle de rester chez elle.
Oui, le mari est gentil, mais, il a aussi ses défauts le bougre. Tiens, celui de me mentir par exemple. Je déteste les menteurs.

biker06 18/03/2016 17:21

Hello Julie
Effectivement on ne peut pas coucher un 2CV. J'aime bien avoir la campagne et la ville à proximité. Pour cela, j'ai de la chance. Mer et montagne en peu de temps. D'ailleurs quand on va au dessus de Grasse chez mon beau frère et ma belle soeur, des chevreuil on en voit plein. Il faut même faire attention en moto , car il traverse la route devant toi. Pour le paté et la viande de Chevreuil, il y a un resto Chez Huguette qui est une institution chez nous...
bizz
Pat

Julie 19/03/2016 11:14

Me parle pas de ta région. Je sais que je ne pourrais jamais m'offrir, ne serait-ce qu'une cabane par chez toi.

Mistigris34 18/03/2016 16:45

holàlà, çà me rapelle la mienne ! même cinéma pour faire un tas de trucs à la maison, mes deux frangins en avaient ras-l'bol , mais c'était comme çà, elle a fini par les décourager pour de bon à aller la voir !dcd il y a deux ans ! mais je vois l'genre, bon courage pour tout,
semble bien appétissants le paté et la daube !
il faut bien en éliminer, çà prolifère tellement vite,
Bonne fin de semaine, MIAOU !!!

Mistigris34 19/03/2016 13:35

me revoilou !
pour les aides-ménagères je connais, çà existait déjà lorsque j'ai accouché de mon dernier en 1971, alors çà n'a pas évolué depuis, quand à ta maman avé ses garçons
...la mienne c'était "mes gamins" (3 filles et 2 garçons) il n'y en avait que pour eux et elle a fini chez elle avec une fille ma soeur n° 3 ! les garçons ils lui parlaient très mal surtout le dernier mais même chose y-en-avait que pour lui !
je me dis qu'elle n'avait pas du avoir la vie facile à notre âge alors, on passait sur bien des choses,mais je suis venue à l'autre bout de la france à cause d'elle : fuyons ou elle me détruira ! toujours à critiquer tout et les enfants ils la fatiguaient!!, pas de regrets, ainsi est la vie, parfois il faut savoir aller loin pour vivre en paix !
bon courage pour tout, MIAOU !!!!

Julie 19/03/2016 11:13

Ma mère est un personnage, c'est vrai qui finit par dégoûter même les meilleurs. Mais, mon mari lui a dit la dernière fois une chose qu'on pourrait qualifier de gentil. Il lui a dit qu'elle était devenue plus gentille que sa propre mère. Ma mère, comme le bon vin, se bonifie en vieillissant. Mais, une ou 2 journées à ses côtés, fini par te faire devenir chèvre.
Merci de ton passage.

Praline 18/03/2016 14:57

"...vous me faites de l'ombre, je ne vois rien, dégagez..." y a pas à dire, vous êtes une famille de tendres, hihihi !
Le fournier bien sûr que je sais ce que c'est, nous on y mettait la chaudière qui servait à faire cuire les patates des cochons et à stériliser les bocaux de légumes.
Quelle phénomène ta maman-acrobate ! ... les chiens font pas des chats :-)
Mais enfin, elle n'a pas une aide ménagère de façon régulière, au lieu de vous imposer tous ces travaux quand vous allez en visite ?
Bises ensoleillées, je vais jardiner un peu !

Julie 19/03/2016 11:10

Chic, tu sais ce que c'est que le fournier. Je croyais à une époque que c'était un mot inventé par ma famille. Nous-aussi, le fournier servait à faire bouillir les patates comme tu dis, à faire bouillir la lessiveuse, à tuer le cochon.
A propos des aides ménagères, bien-sûr, ma mère pourrait en demander une, mais, une par une asso pour que ça ne lui coûte pas cher. Elle a de petits moyens. Mais, tu sais qu'on ne peut pas faire n'importe quoi aux femmes de ménage de ces assos, qu'il faut tout noter, qu'il est interdit de les faire monter sur des escabeaux trop hauts, qu'elles ne font que l'essentiel ? Nous devons bien ça à ma mère, âgée qui a une grande maison à entretenir. Elle, ce sont surtout les extérieurs qu'elle aime s'occuper. Faut la voir encore arracher ses pommes de terre, ce que je ne sais pas faire moi-même.
ps : heu, mon mari n'a peut-être pas dit le mot "dégagez", mais un truc ressemblant, plus respectueux.