Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

blog à la fois humoristique, satirique, sans oublier mes coups de gueule.

Passez, passez et revenez.....

Passez, passez et revenez.....

Vous avez vu, la neige est enfin tombée sur l'Auvergne.

Je ne fais que passer rapidement après être allée lire quelques blogs.

Lire quelques blogs dès le matin, c'est comme entamer un bon bouquin, le laisser de côté, pour y revenir un peu plus tard. C'est comme ouvrir un livre à suspense dont on attend la suite. Bon, d'accord, là, ce n'est pas du Agatha Christie pur jus, mais, on s'attache à lire le livre de la vie de ses congénères. Vite lu, vite oublié, mais comme un goût de reviens-y. Alors, on repasse plusieurs fois dans la journée, comme un goût de pastille de Vichy dans la bouche...Quand je commence à manger des pastilles de Vichy, le paquet ne fait pas long feu.

Mon sapin m'attend pour que je le désanguirlande. L'école ayant repris, il n'y aura pas d'enfant cette semaine qui passera à la maison - quoique, mercredi, peut-être, si le mari me laisse la voiture et si ma fille a décidé de reprendre ses bons rapports fille-mère. Je dois aussi passer mon aspirateur, remettre la maison dans son état d'avant les fêtes, fêtes dont je ne suis pas mécontente qu'elles soient terminées.

Pourtant, au final, elles ne se sont pas si mal passées que ça.

C'eût pu être pire, voir même catastrophiques pour mon mari et moi. La dispute avec ma fille a à peine entachée ces fêtes. Je dirais même que nous avons été soudés plus que jamais sur cette affaire-là avec mon mari. Quand on est plusieurs à faire front, c'est comme si nous étions une petite armée face à des assaillants. Mon fils ainé, vu 3 jours dernièrement, n'a pipé mot. Nous-aussi avons fait comme si tout baignait dans le meilleur des mondes. Aucun des enfants n'a fait de commentaires sur notre nouvelle voiture, l'a même totalement ignorée. On s'en fout, du moment que nous, soyons satisfaits, et avons pu faire presque bombance grâce à sa vente.

Je reviendrai peut-être demain raconter tout ça. Je dis bien peut-être, me sachant capable de tout, comme ne rien faire, comme rester au lit toute la journée, comme prendre la voiture pour aller me promener, pendant que mon mari sera au boulot. Oui, vous avez bien lu, au boulot, à nouveau, comme chaque début d'année, à son âge - je suis sûre que cette année, il va en baver plus, car, il fatigue plus vite -

Il n'a pas osé dire non. Non à qui se demanderont quelques petits nouveaux lecteurs ? Demandez aux autres ou attendez mercredi pour le savoir....ou ne jamais savoir.

Vous voulez que je vous raconte l'épisode poêle à mazout ? Peut-être qu'une qui passera par là voudra le savoir. Je verrai ça aussi un autre jour.

Et puis, et puis, j'ai aussi désanguirlandé mon blog, en prévision des commémorations à venir. Mois maudit, mois néfaste, qui a vu la peur envahir nos vies, cette peur rampante, larvante, qui commençait à envahir nos cerveaux. Hélas, hélas, triple hélas, ce n'était que le début. Mais, mois qui a vu aussi les français s'unir dans un grand élan de fraternité, comme mon mari et moi face à nos enfants. J'espère que de ce côté, notre mésentente va en rester là, que tout a été dit et clos, que nous ne ruminerons pas le passé à n'en plus finir. Il n'est jamais bon de ressortir les cadavres du placard. Bon, d'accord, tout ça dépendra aussi de moi. Mais, chut, c'est un autre sujet tabou.

Plus jamais, ce mois de janvier ne sera comme avant, comme un certain vendredi 13 d'un mois de novembre. Pourvu, pourvu que tous les mois de l'année ne deviennent pas aussi maudits.

Qui viendra nous consoler, si tout le monde meurt autour de nous !

Il me vient une chanson à l'esprit.

Elles étaient quand même chouettes les chansons à Michel Delpech. Encore un poète disparu et on ne le savait pas. On redécouvre ses chansons qui collent bien à l'actualité.

~~À sa façon de nous app'ler ses gosses

On voyait bien qu'ell' nous aimait beaucoup

C'était chez ell' que notre argent de poche

Disparaissait dans les machines à sous

Après les cours on allait boire un verre

Quand on entrait Laurette souriait

Et d'un seul coup nos leçons nos problèmes

Disparaissaient quand ell' nous embrassait

C'était bien, chez Laurette

Quand on faisait la fête

Elle venait vers nous.. Lau - rette

C'é tait bien, c'était chouette

Quand on était fauché

Elle payait pour nous.. Lau - rette

Et plus encore afin qu'on soit tranquille

Dans son café y avait un coin pour nous

On s'y mettait pour voir passer les filles

Et j'en connais qui nous plaisaient beaucoup

Si par hasard on avait l'âme en peine

Laurette seule savait nous consoler

Ell' nous parlait et l'on riait quand même

En un clin d'œil ell' pouvait tout changer

C'était bien chez Laurette

On y retournera

Pour ne pas l'oublier Iaurette

Ce s'ra bien ce s'ra chouette

Et l'on reparlera,

Des histoir's du passé

Chez Laurette

Ce s'ra bien ce s'ra chouette

Et l'on reparlera,

Des histoir's du passé

Chez Laurette

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

biker06 06/01/2016 18:28

Hello Julie
Eh ben ! la newsletters de cet article, je ne sais pas quand elle va paraitre ? Parce qu'heureusement que tu passes, autrement, je n'aurai pas vu ton article. Bizarre de la part de OB ?
Vous avez de la chance pour la neige en Auvergne car ici les stations font la gueule. Il en est bien tombé 20cm Samedi dernier, mais c'est vraiment insuffisant ! Surtout que dans le haut pays niçois, il fait encore plus beau que sur le littoral...
Pas de souci avec maman et ses fifilles . Par contre avec les gendres, c'est une autre histoire......
Monaco et le prince Albert font beaucoup de choses pour les oeuvres humanitaires. Chaque année, c'est une association différente qui en bénéficie.... Autrement à Monaco, il y a 10 000 Français et 10 000 italiens qui viennent travailler tout les jours et meme si les salaires sont meilleurs, certains ne gagnent pas des gros salaires non plus.... Par contre et c'est vrai, tu ne vois pas de sdf !
bizz
Pat

Eve 05/01/2016 21:15

tu sais quand tu racontes ou quand je lis les coms , ou les blogs de tes copines , et des copines de tes copines , ben ça m'aide à relativiser , à réfléchir , à arrondir les angles, à penser à autre chose - et je repasse plusieurs fois dans la journée - chez chacune si j'ai le temps -
les enfants quand ils sont petits t'en fait ce que tu veux quand c'était nôtre époque , les petits d'aujourd'hui c'est déjà plus difficile - quand aux grands n'en parlons pas , j'ai appris à me taire , à parler seule et râler , digérer les piques, les reproches , parfois TRES difficilement - je fais ce que je peux pour aider - mais parfois ça convient , parfois on m'envoie sur les roses - bises

Praline 05/01/2016 20:06

"La vie ne va pas en arrière ni ne s'attarde avec hier" >> Khalil Gibran...
Regarder devant soi, le rétroviseur ça fait mal.
J'aime bien la solidarité avec ton mari, ça aide beaucoup à résoudre les problèmes.
Bravo pour tous ces crayons de couleur, tu vas faire du coloriage anti-stress ?
Bises auvergnalpines

ELVY 05/01/2016 15:55

BONJOUR JULIETTE ! tout est bien qui finit bien alors !! je commence 2016 aussi inquiète que j'ai fini 2015 , mais avec un peu plus de fatalisme , car de toutes façons on ne peut maîtriser que ce qui est maîtrisable et quand les problèmes imprévisibles arrivent il faut essayer de gerer sur l'instant même ! ZOM a toujours des problèmes d'équilibre et ma mère s'éteint comme une bougie ! j'ai bien cru ,vu l'épidémie de gastro qui est dans sa maison de retraite ,qu'elle allait s'en aller avec , mais elle va mieux !! sinon ... à chaque jour suffit sa peine et qui vivra verra . Ta moitié est retournée faire les soldes avec celle qui lui a succédé , çà lui permettra de revoir ses anciens clients et de changer d'air :: lollllllll bisous .elvy

le-gout-des-autres 05/01/2016 09:39

Tout est bien.
C'est bien, la sensation que chacun soutient l'autre.
C'est même super bien.
On a l'impression qu'on arrivera à bout de toutes les difficultés, non ?

heure-bleue 04/01/2016 19:07

Ton mari va faire les soldes chez celle qui a racheté votre magasin, j'espère qu'il est payé.

Fabie 04/01/2016 18:14

Oui, deux mois "noirs" à jamais...
J'attends d'avoir évacué les microbes, pour évacuer le sapin...
Oui, je connais Chatuzange le Goubet, c'est là que Zhom a longtemps fait faire les entretiens de sa moto. Son copain est maintenant à la retraite, et habite à 5 minutes à peine de chez nous.
Ce we Zhom aura 60 ans, un cap...
Rien de prévu, nous attendons la retraite effective pour faire la fête.
Et pour sûr, il ne fera pas comme le tien, on ne le reverra plus au boulot ;)
Sympa tes crayons en déco.
Bises drômoises

Mistigris34 04/01/2016 16:46

bonsoir,
je l'aimais bien delpech, et cette chanson de ma jeunesse, a vu que ma fille née alors...se prénomme LAURE !,
bon les "crises-famille-filles-fils", je connais aussi, "bien faire et laisser braire", voilà ma devise depuis très très longtemps !
jamais simple les relations générationnelles, faut s'adapter sinon c'est toujours "la guéguerre",
j'espère que ta journée aura été bonne malgré tout,
à bientôt, MIAOU !!!!