Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cearriveenfrance

Cearriveenfrance

blog à la fois humoristique, satirique, sans oublier mes coups de gueule.

L'arnaque au matelas

Ce matin là, madame Martin alla prendre son courrier dans sa boite aux lettres.

Comme souvent, elle était encombrée de pub. Mais, madame Martin aimait lire les pubs, ça lui passait le temps. Elle les feuilleta. Une pub retint son attention : repas gratuit pour 2 personnes.

- 2 personnes, ça s'est embêtant se dit Madame Martin.

Mais, n'étant pas à court d'idées, elle appela sa voisine Germaine.

- ça vous dirait d'aller manger gratuitement, il faut être de préférence en couple, mais, il n'est pas spécifié que le couple doit impérativement être un homme et une femme ?

-  ça existe ça manger gratuitement, y'a pas une embrouille quelque part ?

- non, il est juste dit que nous devons assister auparavant à une petite démonstration, on est pas obligé d'acheter.

Aussi dit, aussi tôt fait.

Le jour J, Madame Martin et sa copine Germaine arrivèrent au restaurant. Une quarantaine de personnes, toutes âgées, étaient déjà présentes.

Mais, avant de manger, il fallait d'abord assister à une démonstration. Ce jour-là, c'était la vente de matelas.

Le vendeur commença par vanter son produit, un matelas extraordinaire aux vertus extraordinaires ; plus de rhumatismes, plus de lumbago, plus de mauvaise circulation, un sommeil digne d'un nouveau né, et au prix imbattable de 5000 euros, mais, ce jour-là, exceptionnellement ramené à 3000 euros. 

- comment ça se fait que ce matelas-là ne soit pas remboursé par la Sécurité Sociale demanda quelqu'un dans la salle ?

- parce que la sécu tient à garder ses malades, pardi, dit le vendeur, elle aime creuser son trou chaque jour un peu plus.

Et, ça durait, et ça durait, madame Martin en avait le tournis.

- j'ai faim et j'ai envie de faire pipi

Madame Martin se leva et alla vers la porte. Celle-ci était gardée par un gros malabar.

-  j'ai envie d'aller aux toilettes

- dans un instant, retournez vous asseoir. Quand nous aurons 5 clients, vous pourrez aller manger.

Madame Martin retourna à son siège.

- ça vous dit pas d'acheter un matelas Germaine ?

- j'ai pas l'argent de toute façon

Le vendeur, l'ayant entendue :

- nous avons un crédit extraordinaire, vous pouvez payer votre matelas sur 99 ans, dit-il content de son humour.

 Chaque participant regardait son voisin, souhaitant le voir acheter ce matelas pour pouvoir enfin manger.

Le vendeur se faisait agressif :

- allez, allez, une occasion comme celle-là, vous n'en retrouverez pas une autre, décidez vous, nous resterons ici tant que je n'aurais pas au moins 5 personnes.

- allez, Germaine, achetez ce putain de matelas qu'on aille enfin manger.

- pourquoi vous ne l'achetez pas vous ?

- moi, je dors comme un bébé et j'ai un matelas qui me convient. Vous, vous n'arrêtez pas de dire que vous ne dormez jamais, que votre dos vous fait souffrir, que votre matelas est pourri.

Le vendeur, voyant qu'il avait une alliée en la personne de madame Martin, apostropha Germaine :

- allez, un petit effort, vous ne le regretterez pas, venez avec moi dans l'autre salle. Que les 4 autres personnes qui veulent aussi un matelas me suivent.

Et, c'est ainsi que Madame Martin put enfin aller aux toilettes et aller manger son repas gratuit à 15h, après être arrivée à 11h30. 

Que sa voisine se fut endettée de 3000 euros sur 5 ans ne lui coupa pas l'appétit.

 

*** Entendu ce matin une affaire en cours sur RTL. Une dame s'est fait délester de plus de 2000 euros dans un restaurant d'Antibes, sous le fallacieux prétexte de repas gratuit, matelas dont elle attend toujours aujourd'hui la livraison.

Mon conseil du jour : n'ouvrez jamais votre porte aux démarcheurs, n'allez jamais à une invitation qui vous promet cadeaux, repas, voyages gratuits. Ca se saurait, si en France, tout était gratuit sans contrepartie financière.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Eve 26/04/2016 18:45

hé c'est que tu as relancé ton blog ou c'est une usurpation ???

SISSY 26/04/2016 17:14

attention aux vendeurs de matelas ambulants, ils vont déposer des larves dans votre lit et vous disent que le matelas acheté est pourri, ensuite ils demandent impérativement de l'argent liquide.... une fois le matelas neuf livré, ils reviennent à "la charge" pour "désinfecter" votre chambre et montrent encore des larves qu'ils ont tout simplement dans un sac..... vous êtes en état de choc, puis ils reviennent ensuite vous proposer un appareil pour désinfecter.... toujours en liquide ben voyons.... !!!!!

Eve 28/10/2015 19:35

autrefois on a failli se faire avoir et on fait attention !!!
et on raconte et conseille aux gens de ne pas se faire piéger ,
si ils réduisent autant leur prix à la fin , pourquoi nous emmmm t-ils à faire un prix énorme pour le baisser après !!!! pour nous faire croire qu'ils nous ont fait une fleur ???,
et interdire aux gens de sortir , faut dire aux gens solliciter qu'ils vont porter plainte , ça refroidira leurs ardeurs à kidnapper littéralement les potentiels clients

Michèle 16/10/2015 17:19

Ce genre de Pub-Arnaque et c'est terrible d'être pris dans un piège !
Nous avons connu pour un salon en cuir ( canapé 3 places + 2 fauteuils ) ...
Une sombre histoire qui a failli mal tourner .
Aussi c'est terminé; mais c'est bien de l'évoquer !
Bonne soirée

julie 19/10/2015 11:37

Merci pour votre passage. C'est difficile de commencer un blog. On est pas connu, pas beaucoup de visites, 2 hier. Faudrait que je fasse du racolage, mais, j'en suis incapable. Peut-être vais-je supprimer ce blog. Pourtant, j'aime bien son en-tête. Hier, j'avais commencé un article sur la défaite des bleus au rugueby, et puis, ça a sonné à la porte et puis, il a fallu déménager un meuble en catastrophe. Le soir est arrivé, mon dos me faisait souffrir, je me suis installée devant la télé et finish le rugueby. Mais, je trouverai bien un autre sujet qui me fera bondir. Tiens, par exemple ce qu'a dit ce matin notre président à la radio. J'ai bien envie de le marier avec Germaine le François.
Mes amitiés virtuelles.